Transformation digitale

Travail collaboratif : 3 tendances qui vont marquer 2021

Travail collaboratif : 3 tendances qui vont marquer 2021

Comme à chaque fin d’année, voici le moment de faire le bilan de l’année écoulée et de se tourner vers l’année à venir pour savoir quelles seront les prochaines tendances, notamment en matière de collaboration.

En 2020, la situation inédite causée par la pandémie de coronavirus a poussé les entreprises à adopter le télétravail, à acquérir des outils qui favorisent et facilitent la collaboration à distance, et à réfléchir davantage à la sécurité de leurs données.

Il est évident que les événements de l’année 2020 ont fortement bouleversé notre manière de travailler, et cela a une influence sur les tendances 2021.

Petit tour d’horizon de ce à quoi il faut s’attendre concernant le travail collaboratif en 2021.

 

New call-to-action

Le télétravail : une pratique qui va durer

Lors du premier confinement, les entreprises ont dû rapidement adopter le télétravail pour maintenir leur activité et protéger leurs salariés du virus. Cette situation soudaine et compliquée, associée au manque de préparation et d’organisation des entreprises a été difficile à gérer pour les télétravailleurs qui n’avaient pas forcément les équipements et les outils adaptés pour travailler efficacement depuis chez eux.

Désormais, le télétravail fait partie du paysage professionnel. Selon une étude réalisée par Wimi-Ipsos en novembre 2020, 3 actifs sur 4 souhaitent télétravailler régulièrement.

Les entreprises ont pu apprécier les avantages du télétravail. Elles ont pris du recul et tirer les leçons d’une première expérience plus ou moins réussie. A présent, elles doivent repenser leur mode de fonctionnement, notamment en proposant une formule hybride qui alterne entre travail présentiel et travail à distance.

En 2021, afin que les télétravailleurs restent motivés et productifs, les entreprises doivent leur fournir tout le matériel et les équipements nécessaires pour leur garantir des conditions de travail agréables. Enfin, il est indispensable que les employeurs prennent en compte les risques psychosociaux du télétravail car ceux-ci ont un impact négatif sur la santé physique et mentale des salariés. Stress, isolement, épuisement professionnel peuvent être causés par une pression trop forte, une absence de communication ou encore un contrôle excessif des tâches.

Pour remédier à cela, les entreprises doivent :

  • rédiger une charte du télétravail définissant les droits des employés, les obligations de l’employeur, les horaires à respecter, etc. ;
  • former leurs managers au management à distance et aux risques psychosociaux du télétravail ;
  • être à l’écoute des télétravailleurs pour répondre à leurs besoins ;
  • s’assurer que les équipes sont en contact régulier plusieurs fois par jour.

En faisant preuve de bienveillance, les entreprises parviendront à avoir des salariés en télétravail heureux, motivés, efficaces et productifs.

Le renforcement de la cybersécurité

En 2020, à cause de la pandémie, le télétravail, la collaboration en ligne et le cloud computing se sont fortement développés, permettant ainsi aux organisations de pouvoir continuer leur activité.

Cependant, les entreprises se sont souvent précipitées pour acquérir rapidement les outils nécessaires à la mise en place du travail à distance, en omettant de prendre en compte un élément essentiel : la sécurité de leurs données.

La société Malwarebytes a publié un rapport qui analyse l’impact du coronavirus sur la sécurité des entreprises dans lequel 20 % des organisations interrogées confient avoir subi une faille de sécurité à cause du travail à distance depuis le début de la pandémie.

En 2021, les entreprises doivent donc faire de la cybersécurité leur priorité afin de réduire les incidents de sécurité, de mieux protéger les données de leurs salariés, leurs clients et leurs projets, et de préserver leur réputation et leur image. De plus, investir dans des solutions sécurisées va également leur permettre de faire des économies puisque selon le rapport de Hiscox, le coût des cyberattaques s’élève en moyenne à 51 200 € par entreprise, soit six fois plus qu’en 2018.

Parmi les solutions envisagées, les entreprises doivent notamment confier leurs données à des fournisseurs de services (cloud computing) français ou européens qui leur garantissent que leurs données sont hébergées en France ou en Europe, et sont ainsi hors de portée du Cloud Act. C’est le cas de Wimi qui garantit la sécurité, la confidentialité et la souveraineté de vos données en les stockant sur le sol français.

Bonus : découvrez comment gérer les données sensibles de votre organisation.

La transformation digitale continue

La transformation numérique qui s’est enclenchée depuis quelques années va se poursuivre en 2021.

Dans l’urgence de la situation déclenchée par la pandémie, de nombreuses entreprises ont adopté à la va vite une multitude d’outils et d’applications sensés faciliter la collaboration à distance (visioconférence, messagerie instantanée, etc.) sans prendre en compte des éléments importants tels que la sécurité des données, la redondance des fonctions ou les coûts engendrés.

En 2021, les entreprises vont prendre le temps de faire le tri et de réévaluer leurs besoins afin d’éliminer les redondances, de réduire les dépenses et d’améliorer les performances ainsi que la sécurité. Aussi, pour éviter de perdre du temps en jonglant entre plusieurs outils, elles se tourneront davantage vers les plateformes collaboratives qui intègrent plusieurs fonctionnalités indispensables pour favoriser le travail en équipe.

C’est le cas de Wimi, un logiciel de gestion de projet complet qui facilite la collaboration et améliore la productivité des équipes grâce à :

  • la centralisation, le stockage et le partage de tous vos fichiers en un seul endroit,
  • l’organisation de vos discussions par projet,
  • la communication en temps réel avec vos collègues et vos clients (par message, appel audio ou visioconférence),
  • la gestion de vos tâches,
  • la visualisation des jalons, des dates clés et des échéances de vos projets et activités,
  • l’organisation d’événements en quelques clics,
  • le suivi de l’évolution de vos projets,
  • la mesure et l’analyse des performances de votre équipe.

Pour résumer, en 2021, les entreprises veilleront à améliorer la mise en place du télétravail et à prendre soin leurs télétravailleurs ; elles seront toujours plus attentives à la sécurité de leurs données et elles optimiseront leur transformation digitale pour améliorer l’efficacité de leurs salariés.

New call-to-action