la revue des ingénieurs mines

Parce que la collaboration et la sécurité numérique sont aujourd’hui des enjeux incontournables pour une entreprise, Wimi offre la possibilité, grâce à ses plateformes, de garantir agilité, productivité et sécurité. Le point avec Antoine Duboscq dans la revue des ingénieurs des Mines.

Dans un environnement de plus en plus digitalisé et collaboratif, quels sont les enjeux auxquels sont confrontés les entreprises ?

Ayant été créée en 2010, notre entreprise a été témoin de l’évolution des pratiques de transformation digitale par le collaboratif, au cours de cette décennie. Ainsi, au contact de nos clients, nous avons pu distinguer deux enjeux :

  • La productivité dans la collaboration : le travail en équipe est source d’inefficiences dans les organisations. Elles apparaissent à partir de 4 ou 5 collaborateurs impliqués sur un projet, et plus ce nombre s’accroît, plus s’accumulent les défauts de coordination, pertes de temps, manques de transparence, retards… Dès lors qu’il s’agit de projets sur des sites différents, le pilotage devient une vraie source de complexité, qui augmente de façon non linéaire avec la taille des équipes impliquées. Et si 50% des programmes de transformation engagés par les entreprises échouent, c’est souvent en raison des silos dans l’organisation.
  • La sécurité numérique : les menaces sont multiples (cybercriminalité, intelligence économique, agressions juridiques, extraterritorialité), de plus en plus intelligentes, et souvent hélas sous-estimées – jusqu’à l’accident.

Ces deux enjeux se renforcent mutuellement. Les dispositifs visant à assurer la sécurité numérique compliquent encore plus la collaboration, ce qui conduit à des contournements par les utilisateurs, aboutissant à accroître les risques.

Concrètement, comment accompagnez-vous les entreprises à ce niveau ?

Nous sommes les pionniers en Europe de la collaboration numérique en mode projet, avec Wimi notre plateforme collaborative de 3ème génération. Aujourd’hui, il est impératif de travailler en symbiose, de s’affranchir des silos et contraintes de localisation des collaborateurs. Nous offrons aux entreprises, ministères et autres organisations, la possibilité de déployer leur propre plateforme numérique collaborative.

Pour la sécurité des projets sensibles, nous avons conçu Wimi Armoured, avec une stratégie de sécurité de type green zone : les données et flux relatifs à chaque projet sont confinés dans un espace numérique protégé par un chiffrement de bout en bout et des mécanismes d’authentification renforcés. Le périmètre protégé est complet (non seulement les documents, mais aussi les tâches, agendas partagés, messages instantanés, vidéo-conférences…), ce qui permet d’éliminer les failles liées aux contournements.

Quels sont les atouts de vos solutions et comment faites-vous évoluer les fonctionnalités de vos solutions ?

La plateforme Wimi est la plus complète en Europe pour la collaboration en mode projets. Et Wimi Armoured offre un niveau de sécurité numérique inégalé pour les projets sensibles. Les interfaces s’améliorent en continu au contact de nos clients. Suivre l’évolution des usages est une clé pour continuer à améliorer la productivité du travail en équipe et la sécurité des projets sensibles.

Quelles sont vos perspectives ?

La France et l’Europe ont besoin d’un minimum de souveraineté… Wimi a vocation à jouer là un rôle de leader dans son domaine d’excellence, la collaboration numérique sécurisée.

Source : La revue des ingénieurs – Mines – Décembre 2019 – N°506 – page 67