Blog

 > 

OKR vs KPI : comment faire la différence ?

OKR vs KPI : comment faire la différence ?

OKR vs KPI : comment faire la différence ?
Publié par Angèle Ledig, le mardi 24 août 2021, mis à jour le jeudi 26 août 2021

Dans le monde professionnel, il existe une multitude de sigles et d’acronymes qu’il est important de connaître et de maîtriser. Par exemple, c’est le cas de CDI (contrat à durée indéterminée), DIF (droit individuel à la formation), PME (petite et moyenne entreprise) ou encore SMIC (salaire minimum interprofessionnel de croissance), pour les plus connus.

Mais connaissez-vous les OKR et les KPI ? Il s’agit d’outils qui permettent de définir vos priorités, de planifier vos objectifs et de mesurer votre progression. Si ces deux acronymes se ressemblent, ils fournissent toutefois des perspectives différentes sur la performance et la réussite d’une entreprise. Ils ne sont donc pas similaires mais plutôt complémentaires.

N’essayez pas de choisir entre OKR et KPI, mais faites en sorte de les utiliser tous les deux. Pour vous aider à vous y retrouver, voici leur définition et ce qui différencie ces deux outils.

New call-to-action

Les OKR, qu’est-ce que c’est ?

En anglais, OKR signifie Objectives and Key Results, c’est-à-dire objectifs et résultats clés. L’objectif correspond à ce que vous voulez accomplir ou améliorer, la direction que vous voulez prendre, et les résultats clés sont la manière d’y parvenir. Autrement dit, un objectif est lié aux résultats clés.

Dans une entreprise, on distingue les tâches quotidiennes et routinières qui permettent à l’entreprise de fonctionner, et les tâches importantes qui vous permettent d’atteindre les objectifs stratégiques et de faire avancer l’entreprise. OKR vous force à réévaluer les activités qui n’apportent pas de valeur et ne sont pas prioritaires, à les réduire, à les automatiser ou à les sous-traiter afin de vous concentrer sur ce qui compte vraiment.

OKR est une méthode qui permet de définir et de gérer efficacement vos objectifs. Chaque trimestre, vous définissez un ou plusieurs objectifs pour vos collaborateurs, votre équipe, votre département ou votre entreprise. Ainsi, vous évitez de vous disperser en essayant d’atteindre une multitude d’objectifs en même temps, et vous vous concentrez pendant trois mois sur l’accomplissement du ou des objectifs que vous vous êtes fixés.

Pour chaque objectif, vous devez déterminer entre deux et cinq résultats clés. Vos objectifs doivent être qualitatifs et stimulants. Quant aux résultats clés associés, ils doivent être mesurables.

La méthode OKR est connue pour être utilisée par de grandes multinationales telles que Google, Amazon, Netflix ou Disney. Les leaders optent pour cette méthode lorsqu’ils veulent obtenir des résultats percutants, devenir plus performants et améliorer leur entreprise de façon continue.

Comment définir les OKR ?

Pour définir vos OKR, vous devez vous poser ces deux questions :

  • Où voulez-vous aller ?
  • Comment savoir si vous êtes en train d’y aller ?

La réponse à la première question correspond aux objectifs que vous voulez atteindre. La méthode OKR se caractérise par des objectifs ambitieux, mais qui restent atteignables. L’idée est de vous encourager à vous surpasser, à sortir de votre zone de confort.

Les résultats clés répondent à la seconde question. Concrets et facilement mesurables, ils vous indiquent comment accomplir le ou les objectifs fixés.

Exemples d’OKR

Voici deux exemples d’OKR.

Objectif : augmenter votre chiffre d’affaires de 20 % d’ici six mois.

  • Résultat clé n°1 : acquérir 20 nouveaux clients par mois.
  • Résultat clé n°2 : proposer trois nouveaux produits à la vente.
  • Résultat clé n°3 : augmenter de 20% le nombre de prospects.

Objectif : recruter 100 nouvelles personnes en 2021.

  • Résultat clé n°1 : recevoir 1000 CV le premier trimestre.
  • Résultat clé n°2 : recevoir 500 personnes en entretien le deuxième trimestre.
  • Résultat clé n°3 : choisir 100 personnes et leur faire signer leur contrat avant la fin de l’année.

Que sont les KPI ?

KPI est un acronyme anglais qui signifie key performance indicator, soit indicateur clé de performance (ICP) en français. Ces indicateurs permettent d’évaluer la performance et le succès d’une action, d’un projet, d’une campagne marketing ou plus globalement d’une entreprise.

Ce sont des données chiffrées qui vous indiquent où vous en êtes par rapport aux objectifs fixés. Vous pouvez les utiliser ponctuellement pour évaluer l’efficacité d’une action spécifique ou en continu pour mesurer les résultats d’un processus ou d’un dispositif, d’un service, d’une équipe, etc. Un KPI vous permet de mesurer précisément une situation à un instant T, et ainsi de prendre une décision adaptée. Pour faciliter leur compréhension, ils sont généralement représentés sous forme de jauge ou de feux tricolores.

Il est préférable de définir vos KPI en amont, avant de commencer l’action dont vous souhaitez évaluer les résultats. Mais il est toujours possible de mettre en place des KPI pour mesurer l’efficacité d’une action en cours.

Comment déterminer un KPI ?

Un indicateur clé de performant valide doit respecter plusieurs caractéristiques.

Il doit :

  • mesurer un objectif précis ;
  • être réaliste, quantifiable et défini dans le temps ;
  • être simple et compréhensible par tous ;
  • se baser sur des données régulièrement actualisées ;
  • fournir des résultats fiables ;
  • susciter une prise de décision, une action en fonction des résultats affichés.

Exemples de KPI

Voici quelques exemples de KPI selon les domaines d’activité.

  • Indicateurs commerciaux : nombre de commandes passées par mois, nombre de nouveaux clients, taux de fidélité, etc.
  • Indicateurs financiers : coût réel, taux de rentabilité, retour sur investissement, etc.
  • Indicateurs marketing : trafic sur le site web, nombre de leads générés, taux de clic des call-to-action, taux de conversion par canal, etc.
  • Indicateurs organisationnels : turnover des salariés, taux d’absentéisme, taux d’accidents de travail, etc.

Comment faire la différence ?

OKR et KPI ne sont pas interchangeables. Ils sont différents et complémentaires. Ainsi, pour développer et améliorer votre entreprise, vous avez tout intérêt à combiner l’utilisation de ces deux outils.

Les KPI vous permettent de regarder en arrière et de mesurer l’efficacité et le succès des actions que vous avez déjà mises en place. Ils vous aident à améliorer un projet ou un processus existant.

Les OKR vous permettent de définir une direction à suivre et d’avancer dans ce sens. Ces derniers sont généralement ambitieux et poussent vos équipes à se surpasser. Souvent, les résultats clés (appelés KR pour key results) sont des KPI.

Petit tableau récapitulatif

Les OKR sont Les KPI sont
des objectifs ambitieux des objectifs réalistes et atteignables
qualitatifs quantifiables
un outil de motivation un outil d’évaluation de la performance
orientés sur la croissance orientés sur les résultats

Pour résumer, les OKR vous indiquent la direction à prendre et les KPI servent à évaluer l’efficacité des moyens utilisés pour arriver à destination.

New call-to-action

Nos thématiques 

Vous souhaitez en apprendre plus sur un sujet en particulier ?
Consultez nos ressources thématiques.

Devenez un expert du travail d’équipe.
Abonnez-vous à notre newsletter.

La protection des données est au cœur de nos préoccupations. Wimi utilise les informations que vous fournissez afin de vous proposer des informations et du contenu pertinent sur nos produits et services. Vous pouvez vous désinscrire de ce type de communications à tout moment. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité.

Des milliers d’entreprises utilisent
Wimi pour rendre le travail d’équipe
simple, fluide et efficace.