Blog

 > 

Les erreurs qui mettent en danger les équipes qui travaillent à distance

Les erreurs qui mettent en danger les équipes qui travaillent à distance

Publié par David Galiana, le mardi 11 janvier 2022

Pour réussir ses projets, il est essentiel de travailler avec une équipe motivée, soudée et productive. Cependant, de nombreux managers doivent gérer des équipes dont les collaborateurs ne travaillent pas forcément sur le même site, qu’ils soient en télétravail, à l’étranger ou postés dans différentes filiales au niveau national. Et la pandémie n’a fait qu’accentuer ce phénomène de management à distance.

En effet, aujourd’hui, les équipes dispersées ou les équipes hybrides sont de plus en plus courantes. Les managers doivent donc relever de nombreux défis pour parvenir à gérer efficacement leur équipe malgré la distance.

Si vous êtes dans cette situation, découvrez les trois pièges qui peuvent mettre en danger les équipes qui travaillent à distance, et les solutions pour y remédier.

La différence de traitement

Le problème

Lorsque l’on travaille avec une équipe hybride, c’est-à-dire dont certains collaborateurs sont en présentiel et d’autres en télétravail, il peut arriver que l’on fasse, inconsciemment ou non, des différences entre les salariés. Par exemple, vous allez employer « eux » pour les télétravailleurs et « nous » pour les personnes présentes dans les locaux.

Les conséquences

Ce type d’attitude est nocif pour plusieurs raisons :

  • cela dévalorise involontairement les collaborateurs en télétravail, notamment en sous-entendant qu’ils travaillent moins parce qu’ils ne sont pas présents en entreprise ;
  • cela contribue à creuser un fossé entre les membres d’une même équipe et brise la cohésion d’équipe ;
  • des tensions et des comportements négatifs (sentiment d’injustice, de frustration, etc.) risquent de se développer et les relations vont se détériorer.

La solution

En tant que manager, vous devez favoriser le respect et encourager la construction de relations saines au sein de votre équipe. Pour cela, vous devez traiter l’ensemble des membres de votre équipe de manière égale, quel que soit le lieu où ils travaillent. Ainsi, évitez de faire des différences ou de comparer les salariés sur site avec les salariés en télétravail. Ensemble, ils forment une même équipe et travaillent à l’atteinte des mêmes objectifs. Veillez également à ce que chaque collaborateur bénéficie des mêmes avantages (flexibilité des horaires, équilibre vie pro – vie perso, etc.) pour éviter les sentiments de frustration et d’injustice.

L’exclusion

Le problème

Connaissez-vous le dicton « loin des yeux, loin du cœur » ? Lorsque l’on travaille avec une équipe dispersée, on a tendance à demander conseil ou à confier des tâches aux personnes qui sont en face de nous ou dans le bureau d’à côté, plutôt qu’à celles qui travaillent depuis chez elles ou dans un bureau à l’autre bout du pays. Il s’agit du « biais de proximité », c’est-à-dire que les salariés qui travaillent dans les locaux de l’entreprise seront davantage sollicités ou recevront un traitement « préférentiel » tandis que ceux qui travaillent à distance seront exclus.

Découvrez 6 biais cognitifs qui affectent les relations entre collaborateurs.

Les conséquences

La plupart du temps, l’exclusion est totalement involontaire. Face à la pression du client ou de la hiérarchie, et au manque de temps, le manager s’adresse au collaborateur le plus proche physiquement, plutôt que d’appeler une personne à distance. Cependant, ce type de comportement est néfaste pour les deux parties :

  • cela va détériorer l’engagement des collaborateurs qui travaillent à distance, mais aussi nuire à la cohésion et à la collaboration au sein de votre équipe ;
  • en n’exploitant que la « partie visible » de ses collaborateurs, le manager n’utilise qu’une partie du potentiel et des compétences de son équipe.

La solution

Plutôt que d’attribuer les tâches et les projets dans l’urgence, utilisez les nombreux outils collaboratifs à votre disposition pour poster les missions disponibles, et ainsi laisser la possibilité à l’ensemble de vos salariés sur site comme à distance de choisir les tâches qu’ils veulent réaliser ou les projets auxquels ils veulent participer. Grâce aux notifications et aux alertes, tout le monde est informé en même temps et personne n’est exclu.

Encouragez également vos collaborateurs en télétravail à être proactifs, à se manifester régulièrement et à vous solliciter pour savoir comment ils peuvent contribuer davantage au succès du projet.

Le micromanagement

Le problème

Le micromanagement est sans aucun doute l’un des fléaux du management à distance. Sous prétexte que vos collaborateurs ne sont pas quotidiennement sous votre nez, vous avez tendance à penser qu’ils font semblant de travailler. A cause de la distance, vous avez le sentiment de perdre le contrôle sur votre équipe. Pour vous rassurer, vous demandez à votre équipe de vous envoyer constamment rapports et comptes rendus, et ce, plusieurs fois par semaine, voire par jour.

Les conséquences

Non seulement vos collaborateurs sentent que vous ne leur faites pas confiance, mais en plus, ils perdent un temps précieux à rédiger ces comptes rendus, ce qui les empêche de faire correctement leur travail. Résultat, vos collaborateurs sont démotivés et se désengagent de leur travail, et votre équipe perd en productivité et en performance.

La solution

Commencez par restaurer la confiance mutuelle. Pour cela, la communication est primordiale. Soyez à l’écoute des besoins de vos collaborateurs, et demandez-leur de vous faire régulièrement un point sur l’avancement de leurs tâches. Mettez en place un système de feedback qui sera bénéfique pour vous comme pour votre équipe.

Apprenez à déléguer, et encouragez les prises d’initiatives et l’autonomie. Enfin, utilisez des outils de management à distance pour une collaboration et une communication transparentes. Par exemple, une suite collaborative telle que Wimi vous permet de suivre l’avancement de vos projets ainsi que la performance de votre équipe. Vous visualisez la progression des tâches et vous échangez en direct avec vos collaborateurs, quel que soit le lieu où ils se trouvent.

Vous avez un doute ? Découvrez comment identifier un micromanager.

Conclusion

Gérer une équipe à distance constitue un véritable défi pour le manager. Pour maintenir son équipe performante et motivée, il doit ajuster son style de management, s’appuyer sur des outils adaptés et éviter ces trois erreurs qui peuvent fortement nuire au bon fonctionnement de son équipe.

Nos thématiques 

Vous souhaitez en apprendre plus sur un sujet en particulier ?
Consultez nos ressources thématiques.

Devenez un expert du travail d’équipe.
Abonnez-vous à notre newsletter.

La protection des données est au cœur de nos préoccupations. Wimi utilise les informations que vous fournissez afin de vous proposer des informations et du contenu pertinent sur nos produits et services. Vous pouvez vous désinscrire de ce type de communications à tout moment. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité.

Des milliers d’entreprises utilisent
Wimi pour rendre le travail d’équipe
simple, fluide et efficace.