Gestion de projet

Logiciel SaaS vs on-premise : que choisir pour vos projets ?

Logiciel SaaS vs on-premise : que choisir pour vos projets ?

Plateformes collaboratives, gestionnaires de la relation client, outils de communication, etc., aujourd’hui, lorsque l’on souhaite acquérir un nouveau logiciel, quelle que soit sa fonction, on a généralement le choix entre deux solutions : l’hébergement SaaS ou on-premise.

Quelles sont les différences entre ces deux modes d’hébergement ? Quels en sont les avantages et les inconvénients ? Petit récapitulatif pour vous aider à faire le bon choix pour votre entreprise. 

Logiciel SaaS vs on-premise : de quoi s’agit-il ?

SaaS signifie software as a service, ou logiciel en tant que service en français. Le logiciel que vous utilisez n’est pas installé sur les ordinateurs de votre entreprise, mais il est délocalisé et hébergé par l’éditeur. Cela signifie que vous n’achetez plus une licence, mais vous vous abonnez à un service tout inclus sur une période donnée. Ainsi, vous accédez à votre logiciel grâce à une connexion Internet et vous bénéficiez de toutes ses fonctionnalités, de l’hébergement et du stockage de vos données, de la maintenance et de l’assistance en payant un abonnement mensuel à l’éditeur ou à l’hébergeur.

Devenu très populaire ces dernières années, ce service fait partie du cloud computing ou l’informatique en nuage. En fait, il s’agit du même principe que la location longue durée (ou leasing) de voiture.

A l’inverse, un logiciel on-premise (« sur site » en français) est la version traditionnelle du logiciel que vous installez sur les serveurs ou les ordinateurs de votre entreprise. Dans ce cas, vous achetez la licence d’utilisation de façon permanente à l’éditeur : le logiciel vous appartient pour une durée illimitée.

Découvrez les avantages et les inconvénients des deux solutions pour vous aider à mieux choisir.

Les avantages de chaque mode

La tranquillité d’esprit avec le mode SaaS.

  • Rapidité : vous gagnez du temps puisque vous n’avez pas besoin d’installer le logiciel sur tous les ordinateurs ou les serveurs de votre entreprise. De plus, dès que vous souscrivez à votre abonnement, le logiciel est immédiatement opérationnel et prêt à être utilisé.
  • Accessibilité : vous pouvez utiliser le logiciel depuis n’importe quel appareil, dès l’instant que celui-ci est connecté à Internet. Vous pouvez ainsi accéder à vos données partout, tout le temps puisqu’elles sont stockées en ligne. Et il n’est pas nécessaire d’être équipé d’ordinateurs récents pour que le logiciel fonctionne.
  • Service tout inclus : grâce à une maintenance corrective et évolutive, le prestataire s’occupe entièrement de la maintenance, des mises à jour et de la performance du logiciel. Ainsi, vous avez automatiquement la dernière version sur vos postes de travail. Vous gagnez du temps, de l’argent (pas besoin de faire appel à un prestataire extérieur) et vous pouvez vous concentrer sur votre cœur de métier.
  • Sécurité : aujourd’hui, la sécurité des données est une priorité. En choisissant un logiciel SaaS et en faisant confiance à un prestataire comme Wimi qui s’engage à préserver la confidentialité, la sécurité et la souveraineté de vos données, vous avez la garantie que celles-ci sont sauvegardées, chiffrées et hébergées dans des data centres hautement sécurisés et situés en France, donc hors de portée du Cloud Act.
  • Assistance et formation : avec votre abonnement, vous bénéficiez généralement d’un service d’assistance en cas de problème, de dysfonctionnement ou si vous avez des questions concernant l’utilisation du logiciel. Et parfois, le prestataire peut même vous proposer une formation.

Le contrôle total avec le mode on-premise.

  • Autonomie : puisque vous faites l’acquisition du logiciel, celui-ci vous appartient et tout est centralisé dans votre entreprise. Vous ne dépendez donc pas d’un prestataire à qui vous devez payer un abonnement mensuel ou annuel. Vous pouvez personnaliser et paramétrer le logiciel comme vous le souhaitez, afin qu’il réponde au mieux à vos besoins.
  • Accessibilité : vous n’avez pas besoin de connexion Internet pour accéder au logiciel ou à vos données puisqu’il est installé directement sur votre réseau ou sur vos ordinateurs. Ainsi, en cas de problème avec Internet, vous et vos équipes pouvez toujours continuer à travailler.
  • Localisation et confidentialité de vos données : vos données sont localisées sur vos serveurs, et c’est donc vous qui avez la responsabilité de leur sécurité et de leur confidentialité. Pour certaines entreprises, ce critère est impératif.
  • Amortissement : vous payez le prix du logiciel en une fois et celui-ci vous appartient indéfiniment. Généralement, le logiciel est géré par votre service informatique. Si vous ne possédez pas cette compétence en interne, seuls les frais de maintenance annuels restent éventuellement à votre charge. Sur le long terme, la solution on-premise est plus économique.

Les inconvénients de chaque mode

Les inconvénients du mode SaaS

Choisir un logiciel en mode SaaS présente, malgré tout, quelques inconvénients.

  • Sécurité : vous confiez le stockage et la sécurité de vos données à un tiers. La confidentialité et la protection de vos données ne sont donc plus sous votre contrôle. Même si le prestataire vous offre les meilleures garanties en matière de sécurité et de souveraineté des données, aucune organisation n’est vraiment à l’abri d’une cyberattaque. La gestion des accès est également une question délicate, notamment lorsqu’il s’agit de résilier les accès d’un ancien collaborateur.
  • Connexion Internet : vous avez constamment besoin d’une connexion Internet puissante et rapide. Même si certains prestataires proposent un mode hors connexion, vous aurez besoin d’être connecté à Internet pour synchroniser vos données.
  • Panne ou faillite du prestataire : puisque le logiciel ne vous appartient pas et qu’il n’est pas hébergé sur vos serveurs, vous pourriez avoir des problèmes pour travailler ou récupérer vos données en cas de panne du système ou de faillite du prestataire. 

Les inconvénients du mode on-premise

Comme le mode SaaS, les solutions on-premise ont leurs inconvénients.

  • Obsolescence : sur le long terme, le logiciel que vous avez acquis pourrait devenir obsolète, et vous devrez alors en acquérir un nouveau.
  • Matériel : l’installation et l’utilisation d’un logiciel directement sur vos ordinateurs requièrent que vos équipements soient assez récents pour supporter techniquement le logiciel sans planter ni ramer à chaque fois que vous le lancez.
  • Coût: pour certains logiciels, vous devrez payer une licence d’exploitation pour chaque ordinateur sur lequel vous l’installez. Si certaines mises à jour peuvent être effectuées gratuitement, les améliorations, les corrections de bugs et les nouvelles versions peuvent engendrer des frais supplémentaires.
  • Formation : il est parfois nécessaire de payer une formation à vos salariés pour qu’ils apprennent à utiliser correctement le logiciel, ce qui représente également des coûts additionnels.
  • Saturation : pendant le confinement et avec le télétravail, les structures on-premise ont fonctionné via les réseaux privés virtuels des entreprises (VPN pour Virtual Private Network en anglais) qui ont explosé car ils n’étaient pas dimensionnés pour supporter une charge aussi importante, causant des problèmes d’accès.

Pour conclure

Entre SaaS et on-premise, il n’y a pas de solution idéale. Le choix est subjectif et dépend essentiellement de la culture et des spécificités de votre entreprise. Pour faire votre choix, prenez en compte vos besoins ainsi que l’aspect financier, l’usage et la protection de vos données.

New call-to-action