Blog

 > 

Comment améliorer la communication interculturelle au travail ?

Comment améliorer la communication interculturelle au travail ?

communication interculturelle
Publié par David Galiana, le mardi 18 janvier 2022

Aujourd’hui, la plupart des entreprises travaillent avec des salariés dont les origines sont variées. De plus, grâce au télétravail, les frontières se sont effacées et il est désormais facile d’employer une personne vivant dans une autre région ou un autre pays. D’ailleurs, les grands groupes internationaux n’ont pas attendu l’essor du travail à distance pour réunir des collaborateurs du monde entier au sein d’équipes multiculturelles.

Si travailler avec des personnes venant d’horizons différents offre de nombreux bénéfices (richesse des points de vue, équipes plus efficaces et productives, créativité démultipliée, etc.), la gestion d’une équipe multiculturelle peut s’avérer complexe, et bien communiquer sans blesser peut être un véritable défi.

En effet, de par sa culture, chaque personne possède ses propres références, sa propre conception du travail et une façon bien à elle de communiquer (sans parler de barrière linguistique). Il est donc essentiel de prendre en compte cette diversité culturelle dans la manière de manager et de communiquer avec les membres de votre équipe.

Découvrez six astuces pour faciliter la communication interculturelle au sein de votre entreprise et créer un environnement agréable où tout le monde se comprend.

Qu’est-ce que la communication interculturelle ?

La communication interculturelle est l’échange d’informations verbal et non verbal entre des personnes de cultures différentes.

Aujourd’hui, grâce à la mondialisation et aux nouvelles technologies, le monde est à notre portée, et les entreprises peuvent facilement recruter ou collaborer avec des personnes installées aux quatre coins du monde. Cependant, ces personnes ont des normes, des valeurs et des styles de communication différents. Ces différences peuvent être source d’incompréhension, de malentendus et de tensions qui vont nuire à la bonne ambiance au sein de l’équipe et plus globalement, à sa productivité.

Il est donc nécessaire d’améliorer la communication interculturelle afin de faciliter la collaboration entre des personnes de nationalités différentes et ainsi créer un environnement de travail agréable et propice à la réussite. Pour cela, il est essentiel de prendre en compte les différences et les similitudes dans la manière de s’exprimer, qu’elle soit verbale ou non verbale, afin d’améliorer la compréhension mutuelle.

6 conseils pour améliorer la communication interculturelle

La communication interculturelle peut être un véritable challenge. Voici six astuces pour faciliter la communication et créer des relations saines et détendues entre vos collaborateurs de cultures différentes.

Informez-vous en amont

Lorsque vous constituez une équipe multiculturelle pour la première fois, commencez par vous renseigner sur les us et coutumes des différentes nationalités auxquelles vous aurez affaire. Recherchez quelles sont les formalités à respecter lors d’une première rencontre, quel est le style de communication à privilégier, les comportements à éviter, etc.

Il existe des formations dans ce domaine pour bien vous préparer et ainsi éviter de commettre des erreurs qui pourraient vous empêcher de construire une relation de qualité avec les membres de votre équipe.

Ainsi, en respectant les différents usages de vos collaborateurs, vous démarrerez vos relations de la meilleure façon possible.

Soyez ouvert

Nous avons tous des préjugés sur les différentes cultures. Lorsque l’on travaille au sein d’une équipe multiculturelle, il est indispensable d’oublier ces clichés et d’être ouvert. Mais surtout, intéressez-vous à la culture de vos collègues.

Si malgré vos recherches, vous décelez des attitudes ou des comportements que vous ne savez pas interpréter, n’hésitez pas à demander à votre interlocuteur qu’il clarifie son geste ou qu’il précise ce qu’il attend. De cette façon, vous lui montrez que vous vous intéressez à sa culture et que vous souhaitez apprendre à mieux communiquer avec lui.

Evitez les expressions toutes faites

Que vous communiquiez en français ou en anglais avec les membres de votre équipe, évitez autant que possible d’utiliser des expressions toutes faites car vous risquez de semer la confusion et de ne pas vous faire comprendre.

Le slang ou l’argot existe dans toutes les langues. Taf, thunes, bosser, boulot, boîte (pour dire entreprise), job sont quelques exemples de mots que nous utilisons couramment, mais qui peuvent être incompréhensibles pour des personnes ayant une culture différente de la nôtre.

Avec l’habitude, on prononce ces mots sans même s’en rendre compte. A la fin de chaque discussion, assurez-vous que votre interlocuteur a bien compris ce que vous lui avez dit, notamment en observant son langage corporel et les expressions de son visage. Enfin, n’hésitez pas à lui expliquer certains mots ou expressions pour faciliter sa compréhension à l’avenir.

Privilégiez la simplicité

L’une des clés de la communication interculturelle, c’est de privilégier la simplicité. Autrement dit, évitez d’utiliser des termes trop complexes ou techniques qui pourraient embrouiller vos interlocuteurs car tous les membres de votre équipe ne sont pas forcément des locuteurs natifs de français (ou d’anglais si c’est votre langue de travail).

Transmettez vos idées ou vos instructions de façon simple, précise et concise. Préférez les phrases courtes, sans jargon technique. Attention toutefois à ne pas être condescendant : avoir une culture différente et parler une langue étrangère ne veut pas dire être idiot.

Encouragez l’écoute active

Il est important de rappeler que la communication fonctionne dans les deux sens : s’exprimer et écouter. Pour améliorer la communication interculturelle, vous devez encourager la pratique de l’écoute active. Au lieu de simplement écouter votre interlocuteur, vous devez écouter attentivement et participer activement à la compréhension du message.

Pour cela, mettez votre interlocuteur à l’aise, soyez disponible et concentrez-vous sur ce qu’il dit, posez-lui des questions, observez-le pour décoder la communication non verbale (en prenant en compte ses codes culturels), ne lui coupez pas la parole et ne le jugez pas. Enfin, reformulez avec vos propres mots ce qu’il a dit afin de vous assurer que vous avez bien compris et intégré son message.

Attention à l’humour

Dans de nombreuses cultures, les affaires sont un sujet sérieux et l’humour peut être très mal interprété. Ainsi, pour éviter les tensions au sein de votre équipe multiculturelle, maniez l’humour avec parcimonie, en vous assurant qu’il sera compris par tous et que votre blague ne blessera personne. Dans le doute, évitez les blagues, surtout au début.

Pour conclure

Travailler avec des collaborateurs ayant des cultures différentes peut être un vrai défi en matière de communication. Pour améliorer la communication interculturelle, ces conseils vous seront utiles et vous permettront d’éviter les tensions et d’encourager des relations saines et agréables entre tous les membres de votre équipe, quelle que soit leur culture.

Découvrez aussi comment améliorer la communication interne dans votre entreprise.

Nos thématiques 

Vous souhaitez en apprendre plus sur un sujet en particulier ?
Consultez nos ressources thématiques.

Devenez un expert du travail d’équipe.
Abonnez-vous à notre newsletter.

La protection des données est au cœur de nos préoccupations. Wimi utilise les informations que vous fournissez afin de vous proposer des informations et du contenu pertinent sur nos produits et services. Vous pouvez vous désinscrire de ce type de communications à tout moment. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité.

Des milliers d’entreprises utilisent
Wimi pour rendre le travail d’équipe
simple, fluide et efficace.