Selon une étude de l’Association des directeurs de l’environnement de travail (Arseg), 75% des entreprises de plus de 250 salariés opèrent une transformation du lieu de travail (workplace) à travers l’assouplissement des règles de pratique du télétravail. Pour les PME, celles-ci commencent par instaurer le flex-office (espaces de travail sans bureau fixe).

 

Au-delà d’une modification du management des entreprises, l’adoption du télétravail ou du flex office a pour conséquence une réelle mutation culturelle au sein des organisations. La simplification du cadre juridique concernant le télétravail rend ces changements plus faciles à mettre en place. En effet, depuis avril 2018, la loi qui ratificatie des ordonnances Pénicaud, publiée au Journal Officiel, stipule que la formalisation du télétravail par un accord collectif ou une charte spécifique n’est plus une obligation formelle. Autrement dit, un simple accord écrit entre employeur et salarié peut lui donner un fondement juridique.

 

 

Transformation digitale et émergence du télétravail

 

La numérisation est devenue une priorité pour toutes les entreprises, jusqu’à celles du CAC 40. La transformation digitale ne se réduit pas à l’implémentation d’un outil innovant, mais modifie en profondeur la culture et les méthodes de travail au sein de l’organisation. Le management horizontal et les nouvelles façons de travailler (nomadisme, télétravail, coworking) sont devenues courantes suite à la transformation digitale d’entreprises pionnières qui ont reconfiguré l’intégralité de leur fonctionnement. Télétravail et transformation digitale vont effectivement de pair : le télétravail incite également au déploiement de nouveaux outils de travail, les digital workspace, qui permettent un travail collaboratif à distance efficace.

Les pratiques de travail évoluent et modifient sans conteste le management traditionnel des entreprises.

 

Vers une transformation culturelle des entreprises

 

Avec le télétravail, l’environnement de travail intervient comme « un facilitateur voire un catalyseur de la performance collective ». En effet, il favorise l’autonomie des salariés et les responsabilise face aux projets gérés en équipe. Selon une étude de Colliers International , 76 % des collaborateurs en NWoW (« New Ways of Working ») estiment justement que leur environnement favorise le travail collaboratif et les échanges informels entre collègues.

« Lorsqu’on engage une transformation globale, l’évolution managériale est particulièrement forte. Les managers doivent apprendre à coacher à distance, par objectif, et tenir compte de tous ces changements comportementaux. Et la plupart du temps, ils perdent des signes de statut » concède Dominique Losay, Président du Think Tank NWoW et ancien responsable du Flex Office chez BNP Paribas Personal Finance.

L’évolution de l’environnement de travail ne concerne pas seulement l’espace du salarié mais touche à l’organisation du travail, et à l’efficacité individuelle et collective. Grâce au télétravail, l’efficacité des employés aurait augmenté de 68%. Concrètement, décrypte Cécile Adam, « le télétravail promeut une nouvelle philosophie de travail qui tranche avec les modèles très hiérarchisés et normés. Sur certains points, il pourrait se rapprocher de l’entreprise libérée ».

 

teleworking teletravail efficacite efficiency digital transformation

Les bénéfices des “New Ways of Working”

 

Wimi, la solution adaptée pour le télétravail

Wimi, créée en 2010 par Lionel Roux et Antoine Duboscq, est une solution numérique qui accompagne les équipes et les entreprises dans leur transformation digitale et permet de travailler à distance avec efficacité. Les équipes sont autonomes pour gérer le bout déroulement de leurs projets.

Wimi est un outil de gestion de projets qui centralise dans un espace de travail toutes les données d’une même équipe. La plateforme permet le partage au sein d’une équipe des fichiers, des tâches, des agendas en fluidifiant la communication.

Notre objectif est de proposer le meilleur outil pour responsabiliser les équipes et leur permettre d’accélérer leur mutation digitale.


 

 

Sources:

https://www.challenges.fr/entreprise/vie-de-bureau/teletravail-ces-nouveaux-ajustements-utiles-pour-les-salaries-et-entreprises-passes-inapercus_580019

https://www.lemonde.fr/emploi/article/2018/06/11/teletravail-et-bureaux-partages-il-va-falloir-s-y-faire_5312823_1698637.html

http://www.colliers.com/-/media/files/emea/france/research/nwow_livre_blanc_mars_2018.pdf?la=fr-fr