Ces jours-ci se réunit le Jury du programme d’accélérateur de développement ubi i/o afin de choisir les 8 start-up qui auront la chance de s’envoler vers la Silicon Valley.

Un tel accélérateur de développement est un atout pour les startup françaises. Wimi en est un des exemples.

Nous avons été sélectionnés par l’accélérateur en Mars 2013. Notre participation au French Tech Tour nous a permis de pénétrer l’univers des start-up de la Silicon Valley. L’expérience fut un sucès : nous avons rapidement pu ouvrir un bureau à San Francisco.

L’expérience a offert de nouvelles perspectives de développement pour Wimi. Nous recommandons vivement aux start-ups voulant se lancer à l’international de se rapprocher de ubi i/o et d’Ubifrance qui leur apportera un soutien certain.

La journaliste Gwendoline Robin revient sur le programme de l’accélérateur ubi i/o pour le site alliancy.fr