Gestion du temps de travail

Comment négocier le télétravail avec votre manager ?

Comment négocier le télétravail avec votre manager ?

Avant le confinement, la France faisait partie des pays où le télétravail n’était pas très développé, notamment à cause d’une forte culture du présentéisme. En effet, en 2017, seul 4,2% des salariés faisait du télétravail quelques jours ou demi-journées par mois, contre 30% dans les pays du nord de l’Europe. Cependant, le coronavirus a complètement changé les choses. Imposé par le gouvernement comme la solution pour maintenir l’activité des entreprises et protéger les salariés, plus de cinq millions d’actifs ont ainsi expérimenté le télétravail au cours de ces derniers mois, soit 27% de télétravailleurs pendant le confinement.

Si l’expérience n’a pas plu à tout le monde (58% des Français était satisfait de retourner au travail), de nombreux salariés ont apprécié de travailler depuis chez eux et aimeraient poursuivre cette expérience. Selon une étude Omnibus réalisée en juin 2020, ils sont 79% à envisager de recourir davantage au télétravail. Et l’on comprend pourquoi lorsque l’on prend en considération les nombreux avantages du télétravail. Si vous aussi vous souhaitez télétravailler davantage, voici comment négocier un accord de télétravail avec votre manager.

Soyez digne de confiance

Aucun manager n’acceptera de vous laisser travailler depuis chez vous si vous êtes un tire-au-flanc. Une journée de télétravail est une journée de travail. Vous devez donc être facilement joignable, prendre part aux réunions ou aux discussions avec votre équipe, envoyer des fichiers, bref travailler normalement comme si vous étiez au bureau.

Afin de vous assurer que votre manager vous accordera votre journée de télétravail, vous devez donc prouver que vous êtes performant, productif et digne de confiance, et que vous ne profiterez pas de cette journée de télétravail pour vous reposer tranquillement à la maison.

Si vous avez une réputation de paresseux, ou si vous êtes nouveau dans l’entreprise, prenez quelques mois pour faire vos preuves et montrer à votre chef que vous êtes travailleur et qu’il peut vous faire confiance.

Soyez préparé

Lorsque vous vous apprêtez à négocier un accord de télétravail avec votre manager, il est important d’être bien préparé et de montrer que vous avez réfléchi sur le sujet. Renseignez-vous pour savoir si le télétravail est fréquent dans votre secteur d’activité, dans votre organisation et dans votre métier en particulier.

Par exemple, les concurrents de votre entreprise proposent-ils le télétravail à leurs employés ? C’est une information intéressante pour l’entreprise si celle-ci ne veut pas voir ses salariés partir à la concurrence.

Enfin, renseignez-vous pour savoir si votre entreprise dispose déjà d’une politique de télétravail et si certains services en bénéficient. Profitez-en pour connaître la manière dont le télétravail est mis en place dans ces services et comment cela fonctionne.

En présentant toutes ces informations concrètes à votre manager, vous lui prouverez que le télétravail est une pratique courante au sein de votre organisation ou de votre secteur.

Présentez les avantages pour l’entreprise

Pour être certain de convaincre votre manager de vous permettre de télétravailler, évitez de lui présenter uniquement les aspects positifs pour vous, mais mettez plutôt en avant les avantages pour l’entreprise.

  • La réduction des dépenses : qui dit télétravail, dit moins de salariés dans les locaux. L’entreprise peut ainsi mettre en place un système de rotation des bureaux. Plusieurs personnes travaillent sur le même poste en fonction de leurs jours de présence au bureau. Cela permet d’opter pour des locaux plus petits, et ainsi de réduire les frais fixes comme le loyer.
  • La réduction de l’absentéisme et des retards : finis les salariés en retard à cause des transports (embouteillages, grèves ou intempéries), finies les absences pour cause d’enfants malades.
  • Le gain de productivité : le télétravail engendre souvent une hausse de la productivité pour plusieurs raisons. D’abord, vos salariés se sentent considérés et comprennent que vous leur faites confiance. Ensuite, ils doivent prouver qu’ils travaillent aussi efficacement chez eux qu’au bureau, donc ils redoublent souvent d’efforts. Et enfin, en travaillant depuis leur domicile, ils retrouvent un équilibre vie privée / vie professionnelle, ils se sentent bien et sont donc plus motivés, ce qui les rend plus performants.
  • La fidélisation des salariés : le télétravail est de plus en plus demandé. C’est même devenu un avantage, au même titre que le restaurant d’entreprise ou les primes. Ainsi, proposer le télétravail à ses salariés est un moyen de les fidéliser et de réduire le turnover.

Restez joignable

Pour les salariés en télétravail, il est indispensable de rester joignables durant les horaires de bureau. Votre manager, vos collègues ainsi que vos clients doivent pouvoir vous joindre dès qu’ils ont besoin de vous, sans avoir le sentiment qu’ils vous dérangent pendant un jour de congé. Si vous n’êtes pas disponible dans l’immédiat, recontactez-les dès que possible.

Pour faciliter la communication et la collaboration avec votre équipe, il est essentiel de mettre en place des outils collaboratifs. Par exemple, un logiciel de gestion de projet tel que Wimi est idéal car il rassemble tous les outils indispensables pour collaborer à distance : la messagerie instantanée et la visioconférence, le partage de document, la gestion de tâches et le calendrier partagé.

Proposez une période d’essai

Afin de convaincre votre manager d’accepter plus facilement votre demande de télétravail, proposez-lui de commencer par une période d’essai d’environ trois mois. A la fin de cette période d’expérimentation, faites un bilan avec votre manager et le reste de votre équipe afin d’analyser la situation et de recueillir les feedback de chacun.

Si votre travail est quantifiable, n’hésitez pas à vous appuyer sur des indicateurs qui montrent que vous avez été autant, voire plus performant en télétravail qu’au bureau. Pour les données non quantifiables, votre journée de télétravail a-t-elle eu un impact sur le fonctionnement de l’équipe ? Avez-vous collaboré efficacement avec vos collègues ? Etiez-vous facilement joignable et avez-vous communiqué régulièrement avec votre manager et vos collaborateurs ?

Proposez une nouvelle période d’essai en faisant les ajustements nécessaires. Si, cette fois-ci, tout se passe bien, il n’y a aucune raison que votre manager refuse votre demande de télétravail.

Pour conclure

Aujourd’hui, le télétravail est une pratique de plus en plus commune. N’hésitez donc pas à vous lancer et à en parler avec votre manager. Pour appuyer votre demande, pensez à préparer un document écrit qui détaille ce que vous voulez (par exemple, deux jours de télétravail par semaine), les raisons pour lesquelles vous souhaitez être en télétravail, les avantages pour vous et l’entreprise ainsi que les aspects pratiques (communication, équipement nécessaire, etc.).

Enfin, si malgré vos arguments, votre manager est toujours réticent à vous laisser télétravailler, demandez-lui quelles sont ses raisons et faites-lui un nouvelle proposition qui prend en compte ses remarques.

New call-to-action