Gestion du temps de travail

ICE : une matrice simple et rapide pour prioriser vos projets

ICE : une matrice simple et rapide pour prioriser vos projets

Au travail, il arrive souvent que vous ayez plusieurs tâches ou projets à réaliser et que vous ne sachiez pas par où commencer. Pour vous aider à prendre une décision, il existe différents outils comme la matrice d’Eisenhower qui facilite la priorisation des tâches à accomplir en vous aidant à les classer en fonction de leur importance et de leur urgence.

Cependant, si aucune des tâches ou aucun des projets n’est ni urgent ni important, la matrice d’Eisenhower ne vous sera d’aucune utilité. Ainsi, pour vous permettre de déterminer quel est le prochain projet à entreprendre pour accroître votre chiffre d’affaires, améliorer votre image de marque ou acquérir plus de clients, la matrice ICE (appelée également méthode de notation ICE) est l’outil qu’il vous faut.

 

New call-to-action

Qu’est-ce que la matrice ICE ?

La méthode de notation ICE (ICE Scoring Model) a été créée par Sean Ellis, le fondateur et PDG de GrowthHackers. C’est lui qui a inventé le terme « growth hacking », littéralement « piratage de croissance », un ensemble de techniques marketing qui permet d’accélérer la croissance d’une entreprise.

Simple, facile à utiliser et efficace, la matrice ICE ne prend en compte que trois critères pour chaque idée ou projet :

  • Impact : si ce projet ou cette idée est mis en œuvre, quel en sera l’impact ? En quoi va-t-il/elle être bénéfique pour l’entreprise (augmentation des ventes, réduction des dépenses, amélioration du service client, etc.) ?
  • Confidence (confiance): quelles sont les chances pour que ce projet ou cette idée soit un succès ? Avez-vous confiance dans la réussite de ce projet ?
  • Ease (facilité d’exécution) : avec quelle facilité, ce projet peut-il être mis en place ? Quelles ressources (humaines, financières et matérielles) seront nécessaires ?

Il existe également une version Impact, Cost (coût) et Effort.

Grâce à cette méthode, l’équipe peut rapidement calculer le score ICE de chaque élément, et définir l’ordre des priorités.

Comment ça marche ?

La matrice ICE se présente sous la forme d’un tableau à cinq colonnes.

Projets / idées Impact Confidence Ease Score
Lancer un jeu concours 8 8 8 512
Créer une page sur Instagram 7 6 9 378
Faire une campagne d’emailing 4 5 7 140

Dans la première colonne, listez tous les projets et/ou les idées que vous aimeriez réaliser et qui vont vous permettre d’atteindre vos objectifs (par exemple, acquérir plus de clients), puis attribuez à chaque idée une note de 1 à 10 (1 étant le plus faible et 10 le plus élevé) concernant l’impact qu’elle aura pour l’entreprise, les chances de réussite du projet et la facilité de mise en œuvre. Par exemple, un impact de 10 indique que le projet sera très bénéfique pour l’entreprise et une note de 10 dans la colonne Ease indique que le projet sera très facile à mettre en place.

Une fois que vous avez attribué une note dans chaque colonne, établissez le score de chaque projet en multipliant les chiffres entre eux. Plus le résultat final est élevé, plus votre projet doit être en haut de votre liste de priorités.

Par exemple, pour le projet « lancer un jeu concours », on estime que l’impact pour l’entreprise sera élevé (8 sur 10) car les jeux concours sont très populaires et cela va donc permettre de toucher un grande nombre de personnes.

Nous sommes également confiants que ce projet sera une réussite (8 sur 10) car nous souhaitons offrir une récompense attractive, ce qui devrait booster le taux de participation. Enfin, l’organisation d’un jeu concours est facile, ne coûte pas très cher et ne nécessite pas beaucoup de maintenance (d’où la note de 8 sur 10).

Au final, le score du projet « lancer un jeu concours » est de 512 (8 x 8 x 8). Ce qui le place en haut de notre liste de priorité.

Les avantages de la matrice ICE

L’avantage principal de la matrice ICE, c’est qu’elle est simple et rapide à utiliser, permettant aux équipes de faire un choix plus rapidement.

Lorsqu’aucun projet n’est ni urgent ni important, elle vous aide à décider ce que vous devez faire en premier, et ce de manière objective et sans émotions.

Le fait que les valeurs soient multipliées entre elles donne à chacun des trois critères la même importance et la même influence sur le résultat final. Ainsi, la différence entre un 8 et un 9 est amplifiée, ce qui permet d’être plus précis et juste dans le classement de vos projets les uns par rapport aux autres.

Les inconvénients

Cette méthode est variable car elle dépend de la personne qui fait la notation. Ainsi, deux personnes peuvent attribuer des notes totalement différentes à une même idée en fonction de leur perception. La matrice ICE est donc très subjective.

La facilité de mise en œuvre (ease) fait généralement baisser la note car l’équipe ne veut pas forcément investir beaucoup de temps, d’argent et de ressources dans la mise en œuvre d’un projet. Cependant, les projets qui auront le plus gros impact sont souvent ceux qui nécessitent le plus grand investissement.

Peu de personnes au sein de l’entreprise possèdent les informations suffisantes pour prévoir les trois éléments de la matrice car cela suppose d’avoir des connaissances à la fois commerciales et techniques.

Pour conclure

Cette méthode est faite pour vous si vous devez prendre des décisions rapidement, sans perdre de temps.

Retenez que le véritable objectif du modèle ICE est de fournir un système de priorisation simple mais relatif, et non pas une manière rigoureuse de calculer en se basant sur des données précises.

Pour minimiser les évaluations incohérentes, définissez clairement à quoi équivaut chaque note pour vous et votre équipe. Par exemple, établissez ce que signifie une note de 4 en Impact, 7 en Confidence et 6 en Ease. Ainsi, chaque collaborateur notera de la même manière.

New call-to-action