erreurs qui coutent de l'argent à votre agence

Nous faisons tous des erreurs. Des erreurs insignifiantes qui passent presque inaperçues et des erreurs plus conséquentes qui font nous perdre de l’argent.

Dans le monde professionnel, ces faux pas peuvent coûter très cher, voire pousser certaines entreprises, toutes tailles et tous domaines confondus, à mettre la clé sous la porte. Les agences créatives ne font pas exception. Pris dans le rythme effréné des briefs, des plans de communication, des rétroplannings et des créations, les responsables d’agence ne se rendent pas compte qu’ils commettent des erreurs qui leur font perdre de l’argent, d’un coup ou progressivement.

Les erreurs qui font perdre de l’argent à votre agence

  • Essayer de tout faire plutôt que de se spécialiser
  • Sous-évaluer vos tarifs
  • Ne pas faire le suivi des heures de travail
  • Ne pas facturer les multiples modifications
  • Se reposer sur ses lauriers

Voici les 5 erreurs à ne plus faire pour que votre agence créative continue de prospérer.

1. Essayer de tout faire plutôt que de se spécialiser

Vous vous vendez comme une agence généraliste qui fait un peu de tout pour tous les secteurs. Afin que cette stratégie vous assure une certaine pérennité, il vaut mieux avoir un grand nombre de collaborateurs polyvalents, capables de prendre en charge la multitude de demandes variées allant de la création d’un site web à une campagne de communication interne en passant par l’organisation d’un événement et les relations presse. C’est possible, mais cela demande beaucoup de travail.

Aujourd’hui, l’heure est plutôt à la spécialisation. Choisissez un domaine en particulier, comme l’événementiel ou la communication digitale, et devenez un véritable expert. Ainsi, vous vous différencierez des autres agences plus généralistes qui pourraient même faire appel à vos services.

2. Sous-évaluer vos tarifs

L’une des erreurs les plus répandues dans le monde des agences créatives concerne la stratégie de prix. En effet, face à un client potentiel, la majorité des agences propose une seule et unique offre de prix. Et dans la majorité des cas, le client va trouver cette offre trop élevée et tenter de la négocier à la baisse ou ira directement voir la concurrence.

Pour remédier à cela, vous devez proposer trois offres de prix à vos clients :

  • votre réelle offre et la meilleure option pour le client : cette proposition se situera au milieu des trois propositions car généralement, c’est celle-ci que le client a tendance à choisir ;
  • une offre 20 à 25 % moins chère avec quelques livrables en moins ;
  • une offre 30 à 35 % plus chère avec des livrables supplémentaires, utiles mais pas indispensables.

Dans plus de 90% des cas, le client choisira la deuxième option. Un choix qui vous satisfera tout autant que le client qui aura le sentiment d’être gagnant et de maîtriser son budget.

3. Ne pas faire le suivi des heures de travail

Comment savoir le temps passé sur un projet si ni vous, ni votre équipe ne faites le suivi de vos heures ? Contrairement aux idées reçues, faire le suivi des heures n’est pas un outil du micromanagement, mais un moyen d’augmenter votre rentabilité. Les avantages sont nombreux :

  • vous augmentez la rentabilité de vos projets ;
  • vous évitez les dépassements de budget et vous respectez plus facilement les délais ;
  • vous connaissez la charge de travail et les disponibilités de vos ressources ;
  • vous augmentez la productivité de votre équipe ;
  • vous anticipez les retards ;
  • vous pouvez calculer le véritable coût d’un projet.

De plus, il existe aujourd’hui un large choix de logiciels qui vous simplifient la vie et vous permettent de rentrer facilement les heures réalisées dans la journée.

4. Ne pas facturer les multiples modifications

Vous connaissez forcément l’expression qui dit : « tout travail mérite salaire ». Alors pourquoi effectuez-vous de petites modifications gracieusement, sans jamais les facturez au client ? Cette façon d’agir nuit à votre agence car vous laissez continuellement s’échapper de l’argent qui vous est normalement dû.

Certes, les clients en demandent toujours plus : une petite retouche par ici, une correction par là. Ils veulent que le résultat soit parfait, à la hauteur de leurs attentes et vous ne pouvez pas leur en vouloir pour cela. Pour résoudre ce problème, vos devis et vos contrats doivent indiquer clairement et en détails le nombre de corrections incluses dans la prestation, puis le coût de chaque modification supplémentaire. Ne laissez aucune place à l’interprétation et à la suggestion. Par exemple, précisez que pour cette prestation, quatre corrections globales sont comprises dans le tarif et au-delà, chaque modification sera facturée 200 €.

De cette façon, les clients seront également plus attentifs aux corrections qu’ils vous demandent, ce qui va certainement engendrer une forte diminution des innombrables allers-retours entre l’agence et le client.

5. Se reposer sur ses lauriers

Le monde évolue à la vitesse grand v et si vous n’évoluez pas avec lui, vous serez abandonné sur le banc de touche. Ne restez pas sur vos acquis ! Pour que votre agence continue de faire du chiffre, vous devez constamment évoluer, vous développer et vous améliorer afin de suivre les évolutions du marché et répondre aux demandes toujours plus exigeantes des clients.

Suivez l’actualité de votre secteur, tenez-vous informé des nouveautés et n’hésitez pas à former votre équipe aux nouvelles techniques de communication et de marketing qui permettent aux annonceurs de gagner en notoriété et d’attirer toujours plus de nouveaux clients. C’est un excellent moyen de rester compétitif.

Enfin, il est crucial de continuer à chercher de nouveaux clients. Cela fait partie de vos responsabilités en tant que chef d’agence. Evitez de vous reposer totalement sur vos clients actuels car ils peuvent décider de quitter votre agence pour une autre du jour au lendemain, ce qui engendrerait des pertes financières importantes.

Conclusion

En évitant ces 5 erreurs, vous ne ferez plus perdre d’argent à votre agence créative. Et pour devenir plus performant et être mieux organisé, optez pour une solution de gestion de projet.

 

New call-to-action