Blog

 > 

Comment identifier les moments où vous êtes le plus productif ?

Comment identifier les moments où vous êtes le plus productif ?

Publié par David Galiana, le lundi 28 février 2022

Au travail, êtes-vous performant plutôt le matin ou l’après-midi ? Face à la productivité, nous sommes tous différents : une majorité de personnes semblent être plus performantes le matin, tandis que d’autres travaillent plus efficacement en fin de journée, voire en soirée. Et d’autres encore parviennent à être productives à n’importe quel moment de la journée. En fait, cela dépend de notre horloge biologique.

Cependant, une chose est sûre, nous ne pouvons pas être productifs à 100% tout au long de la journée. Nous avons besoin de faire régulièrement des pauses pour être efficaces durant la totalité de notre journée de travail.

Vous en avez assez de constamment jongler entre des périodes de productivité intense où vous enchaînez les tâches, et des moments où votre cerveau n’arrive plus à se concentrer et où vous avez l’impression de travailler au ralenti ? Découvrez différentes astuces pour vous aider à identifier les périodes durant lesquelles vous êtes le plus productif afin de les exploiter au mieux.

La « Biological Prime Time Method »

Cette méthode est issue du livre Work the System (non traduit en français) de Sam Carpenter, un auteur et entrepreneur qui a fondé Centratel, un service de messagerie téléphonique de qualité aux Etats-Unis.

L’objectif de la méthode « Biological Prime Time » est d’identifier les moments de la journée durant lesquels vous êtes le plus performant (les fameux « prime times ») selon votre rythme biologique. Une fois ces données en votre possession, vous pourrez organiser votre journée autour de ces périodes de forte productivité afin d’être le plus efficace possible.

Le corps humain fonctionne en suivant différents rythmes, dont les rythmes ultradiens. Il s’agit de cycles qui durent généralement entre 90 et 120 minutes et se répètent toutes les 24 heures. Par exemple, les cycles du sommeil sont des rythmes ultradiens. Notre productivité suit donc le même schéma et dépend de ces rythmes ultradiens. Ainsi, pendant la journée, il est normal de se sentir distrait, fatigué et donc improductif, puis de traverser un pic de productivité, pour ensuite à nouveau perdre sa concentration et son énergie.

Tout l’intérêt consiste donc à identifier les pics de productivité dans votre journée afin d’en tirer profit.

New call-to-action

Comment trouver vos périodes de forte productivité

Suivez ces astuces pour repérer les moments de la journée où vous êtes le plus efficace.

Notez votre niveau d’énergie

Pendant une période d’au moins 20 ou 30 jours, observez votre niveau d’énergie chaque heure de chaque jour, et attribuez-lui une note. Plus vous surveillerez votre niveau d’énergie sur une longue période, plus vous obtiendrez des résultats précis.

Ainsi, donnez à chaque de travail une note de 1 à 10, 1 correspondant à un niveau d’énergie très faible (vous êtes fatigué, distrait ou en train de procrastiner) et 10 signifie un niveau très élevé (vous vous sentez concentré, vif d’esprit et énergique).

Notez ces informations dans un carnet ou dans un tableur. Après plusieurs semaines, vous pourrez clairement identifier les heures durant lesquelles vous avez le plus d’énergie, et donc celles où vous êtes le plus productif.

Identifiez vos phases d’inactivité

On l’a vu, il est impossible d’être productif et concentré à 100% toute la journée. Il arrive donc que vous soyez en train de procrastiner, de trier vos e-mails, ou d’effectuer des tâches secondaires qui requièrent une attention et une concentration minimales. Il est important de noter également ces périodes d’inactivité sur votre carnet ou dans votre tableur.

Pour plus de facilité, vous pouvez utiliser des applications qui vous aident à identifier la manière dont vous gérez votre temps de travail.

Utilisez des outils adaptés

Pour analyser les moments de la journée où vous êtes le plus productif, vous pouvez utiliser une variété de logiciels et d’applications tels que RescueTime, Calendar, Clockify ou encore Toggl. Ces outils vous permettent de suivre la façon dont vous utilisez votre temps de travail. Par exemple, découvrez combien de temps vous passez en réunion ou à surfer sur les réseaux sociaux, et combien d’heures ont été nécessaires pour accomplir une tâche en particulier. Vous obtenez des rapports détaillés sur la façon dont vous occupez votre temps de travail. Et surtout, vous pouvez comparer les données récoltées pour clairement identifier les périodes où vous êtes le plus productif.

Prenez en compte les éléments qui affectent votre routine

De nombreux facteurs peuvent influencer votre niveau de productivité. Par exemple, une mauvaise nuit, une soirée qui se prolonge, des heures supplémentaires ou une réunion ennuyante peuvent avoir un impact négatif sur votre productivité. À l’inverse, un café, une séance de méditation ou de sport peuvent contribuer à améliorer temporairement votre productivité.

N’hésitez pas à expérimenter ces différents éléments pour en vérifier les effets. Par exemple, évitez de consommer de la caféine pendant plusieurs jours ou plusieurs semaines pour voir si cela affecte réellement votre niveau d’énergie. Réveillez-vous plus tôt et voyez si vous êtes plus productif pendant la journée. Pratiquez la méditation chaque jour ou faites plus souvent du sport, et analysez si vous êtes plus motivé et créatif au travail. Testez l’une des nombreuses méthodes pour mieux gérer votre temps ou booster votre productivité (Pomodoro, Eat that frog, etc.) et voyez si cela fonctionne.

Maintenant organisez mieux vos journées

À présent que vous avez identifié les moments où vous êtes le plus productif, organisez votre journée pour en tirer profit au maximum.

  • Faites une liste des tâches prioritaires que vous effectuerez lorsque votre énergie sera à son apogée.
  • Lors de vos phases de forte productivité, coupez toutes les distractions : éteignez votre téléphone, désactivez vos notifications (e-mails et applis) et demandez à vos collègues de ne pas vous déranger durant l’heure qui suit.
  • Sur votre calendrier, bloquez les moments où vous êtes le plus productif pour éviter qu’une réunion y soit planifiée ou qu’un collègue organise un rendez-vous.
  • Durant les périodes où vous êtes moins performants, vous pouvez participer à des réunions, gérer vos e-mails, passer vos coups de fil ou faire toute autre activité qui ne nécessite pas un niveau de concentration trop important.

Vous savez désormais comment faire pour identifier vos pics de productivité. À vous de jouer !

Bonus : découvrez les meilleures applications mobiles pour vous aider à booster votre productivité.

 

New call-to-action

Nos thématiques 

Vous souhaitez en apprendre plus sur un sujet en particulier ?
Consultez nos ressources thématiques.

Devenez un expert du travail d’équipe.
Abonnez-vous à notre newsletter.

La protection des données est au cœur de nos préoccupations. Wimi utilise les informations que vous fournissez afin de vous proposer des informations et du contenu pertinent sur nos produits et services. Vous pouvez vous désinscrire de ce type de communications à tout moment. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité.

Des milliers d’entreprises utilisent
Wimi pour rendre le travail d’équipe
simple, fluide et efficace.