qui sont ces collègues que l'on déteste

 

 

Viking a réalisé un sondage afin de savoir quels étaient les pires collègues en entreprise, selon les français. Aujourd’hui regardons ensemble les résultats de l’enquête.

Le monde du travail nécessite une collaboration entre les membres de l’équipe. Celle-ci n’est pas toujours évidente et des comportements types ressortent : le faux gentil, le lèche-botte, le faux-travailleur…

Vivre en harmonie avec ses collègues est une tâche qui peut s’avérer difficile en entreprise. Nous avons extrait de cette étude les principaux chiffres concernant nos collègues au comportement agaçant.

Qui est le pire collègue ?

 

les pires collègues

Source : Viking

Le premier point de l’enquête consistait à savoir lequel des employés était considéré comme le plus insupportable. D’après ces résultats, le faux-gentil remporte le premier prix, avec 21% des voix. On retrouve derrière lui, le faux travailleur à 20% et le lèche-botte à 12%.

Le faux-gentil a tendance à irriter les personnes autour de lui, car il dissimule une partie de son caractère derrière un masque. Les personnes qui l’entourent, ne savent pas comment réagir face aux faux-semblant qu’il instaure dans la vie d’entreprise. Le faux travailleur met en difficulté son équipe entière en ne traitant pas les dossiers et projets de manière responsable. Le lèche-botte, quant à lui, illustre l’intrigant et le calculateur qui attend une opportunité pour mettre en avant son talent et ses compétences.

 

La pire manie ?

les collègues et leurs pires manies

Source : Viking

Selon l’enquête de Viking, les travailleurs sont assez partagés sur la manie la plus agaçante. Une majorité insite sur le besoin de se sentir écouter jusqu’au bout en réunion notamment. Les français ont besoin de s’exprimer, mais surtout de se faire entendre. La vie en open-space ou en bureau partagé a par ailleurs fait émerger une autre mauvaise manie : l’espionnage des écrans. N’est-il pas tentant de jetter un oeil derrière soi ou en côté pour vérifier l’investissement de ses collègues. Dans cette optique là et pour limiter ces contrôles entre collègues, la meilleure solution pourrait etre pour les managers d’être le plus transparent possible sur le rôle et les missions de chacun des membres d’une équipe de travail.

Une troisième manie ressort de ce sondage, davantage liée à la vie en collectivité, il s’agit des bruits de machouillements, notamment de chewing-gums. Pour cela, il s’agit évidemment de ne pas oublier que la vie en société est pleine de contrainte.

La situation qui met le plus mal à l’aise

les collègues et les situations embarrassantes

Source : Viking

Et pour terminer, si on vous demandait quelle était la situation qui vous met le plus mal à l’aise ? Les réponses des personnes sondées montrent combien ce dernier point est délicat car on aborde des situations qui ne peuvent pas forcément être reprochées. Là encore, les personnes les plus à l’aise en société ou dans des groupes seront plus épanouies car plus souples et tolérantes que les autres qui garderont toujours et en permanence une gène ou un agaçant pour telle personne. Les qualités relationnelles sont donc très importantes pour se sentir à l’aise au sein d’équipes de travail.

 

A noter, qu’il faut parfois avoir une grande confiance en soi pour aborder certains sujets avec des collègues ou son supérieur et faire face à des situations de drague ou de harcèlement. Les entreprises doivent également encourager et faciliter le dialogue.

les collègues vider son sac

Source : Viking

 

les collègues vider son sac 2

Source : Viking

Il peut être à la fois bénéfique et néfaste de dire ce que l’on pense des mauvaises manies de ses collègues, cela peut résoudre des tensions grâce au dialogue, ou simplement les exacerber. En tout cas cette étude révèle que de nombreux individus rêveraient de vider leur sac (32%) et une majorité des répondants sont même déjà passés à l’acte (46%).

 

Merci à Viking d’avoir partagé cette étude, la vie en équipe peut être difficile et nécéssite une adaptation. Notre entreprise est très attentive sur ces sujets là. La plateforme collaborative Wimi permet une meilleure communication et une fluidité dans les relations au sein des équipes de travail. Les projets avancent d’autant plus efficacement que les interactions sont simplifiées.

 

Accèder ici à l’étude en entier