causes echec projet

« Il est dur d’échouer, mais il est pire de n’avoir jamais tenté de réussir. » Franklin D. Roosevelt

Gérer un projet de A à Z est souvent un véritable challenge qui requiert beaucoup de travail, de rigueur et d’implication. Un investissement qui vaut la peine lorsque le projet se termine par un succès. Cependant, malgré les efforts de l’équipe, de nombreux projets échouent chaque année. Selon 4PM, la plupart des entreprises voient 70% de leurs projets échouer. En plus de décourager les équipes, tous ces échecs représentent une perte financière importante pour les entreprises.

Pour qu’un projet soit considéré comme un succès, l’équipe projet doit avoir produit les livrables prévus dans les délais et en respectant le budget. D’après une étude de PwC réalisée en 2014, seulement 2,5% des entreprises réussissent la totalité de leurs projets.

Découvrez 7 raisons principales qui peuvent conduire à l’échec d’un projet.

1. Des objectifs imprécis ou changeants

Chaque projet doit répondre à un objectif précis. Si l’objectif n’est pas défini clairement ou s’il change en cours de route, l’équipe projet va avoir des difficultés à l’atteindre. Par exemple, si un navire ne connaît pas sa destination, il risque de se perdre en mer et d’utiliser toutes ses ressources uniquement pour se maintenir à flot.

Ainsi, commencez par établir précisément quel est l’objectif de votre projet en vous aidant de la méthode SMART (Spécifique, Mesurable, Acceptable, Réaliste et Temporellement défini). L’équipe saura alors dans quelle direction partir et pourra tout mettre en œuvre pour atteindre l’objectif fixé dans les temps. Vos collaborateurs seront également plus motivés et plus impliqués dans le projet en sachant où ils vont.

2. Un problème de communication

Le manque de communication est un problème récurrent en ce qui concerne l’échec des projets. En effet, si les membres de l’équipe ne communiquent pas entre eux, comment savoir qui fait quoi ou qui a besoin d’aide pour terminer sa tâche dans les délais ?

La communication et le partage d’informations sont des éléments indispensables à la réussite d’un projet. De plus, le fait d’échanger facilite le travail d’équipe et développe la créativité. Cela permet de tisser des liens forts et de développer la confiance entre les collaborateurs. Au final, votre équipe travaille dans une bonne ambiance et devient plus productive. Que du positif !

3. Un manque de planification

Sans un minimum de planification, vous courez le risque de voir votre projet prendre du retard. En plus de manquer la date butoir, vous allez subir des dépassements budgétaires. Et si votre projet n’arrive pas à temps sur le marché, l’entreprise peut rater des opportunités, perdre des clients et voir son chiffre d’affaires baisser.

Il n’est pas nécessaire de planifier votre projet dans les moindres détails. Au contraire, cela peut même être contre-productif. En revanche, il est essentiel de définir les dates clés auxquelles certaines étapes de votre projet doivent être terminées. Prévoyez systématiquement une marge de manœuvre en cas d’imprévus. Il est préférable de prévoir plus large et de finir en avance que l’inverse.

4. Une absence de gestion des risques

En gestion de projet, le risque zéro n’existe pas. Rares sont les projets qui se déroulent sans encombre. Faillite d’un fournisseur, pénurie de matière première, démission d’un membre de l’équipe, pannes diverses, etc., si vous n’avez pas réfléchi à une solution en amont, une telle situation peut rapidement tourner à la catastrophe et précipiter le projet vers l’échec.

D’où la nécessité d’être préparé à affronter tous les problèmes pouvant survenir pendant le déroulement du projet. Pour cela, il est indispensable de mettre en place une gestion des risques dès le lancement du projet. Identifiez tous les risques potentiels pour mieux les prévenir, les limiter, voire les éliminer en réfléchissant à des actions préventives et correctives à mettre en œuvre s’ils surviennent.

5. Un manque de suivi

Le chef de projet doit impérativement suivre de près la réalisation de son projet et l’exécution des tâches afin de s’assurer que tout se déroule dans les meilleures conditions possibles. Si un problème survient, il est ainsi en mesure d’intervenir immédiatement. Le succès du projet en dépend, tout comme sa réputation et sa carrière.

Il est donc indispensable de vérifier que :

  • le projet progresse vers l’objectif final,
  • tous les objectifs intermédiaires sont atteints,
  • aucune tâche ne prend de retard,
  • le budget et les délais sont respectés,
  • les ressources sont utilisées correctement et efficacement.

N’hésitez pas à utiliser les différents outils de suivi qui existent et à les mettre à jour quotidiennement.

6. Des outils trop nombreux ou inadaptés

Il existe une grande variété d’outils pour vous aider à gérer efficacement un projet. Cependant, certains outils ne sont pas assez flexibles ou sont trop complexes, et au lieu de vous aider, ils vous ralentissent. Résultat, vous perdez du temps et de l’argent dans un logiciel que vous n’utilisez pas ou peu.

Un logiciel de gestion de projet tel que Wimi est l’outil idéal. Il permet de suivre facilement la progression du projet, de favoriser la collaboration entre les membres de l’équipe, d’échanger, de centraliser tous vos documents, et bien plus encore. Et surtout, vous pouvez l’essayer gratuitement pour voir s’il vous convient.

7. Des problèmes de contexte et de timing

Si tout s’est bien passé lors de la réalisation de votre projet, il arrive parfois que le contexte dans lequel le projet voit le jour soit la principale cause d’échec. Un projet peut échouer car ce n’est tout simplement pas le bon moment. Par exemple, ce fut le cas de la Renault Vel Satis (2002), une voiture au design trop moderne qui n’a pas séduit les clients, ou encore des Google Glass (2013), ses lunettes high-tech qui devaient transformer notre façon d’utiliser la technologie.

Un produit trop innovant, un concurrent avec un coup d’avance ou une crise soudaine sur le marché visé, et votre projet peut tomber à l’eau.

Pour résumer

« Les échecs servent de répétitions aux succès. » Cathy Reed, patineuse artistique japonaise

Vous connaissez désormais les principales causes d’échec d’un projet. Vous savez donc quoi faire pour que votre projet soit une réussite.

Votre projet a échoué ? Identifiez les causes de cet échec et apprenez de vos erreurs pour éviter qu’elles ne se reproduisent.

New call-to-action