Manager une équipe

Comment manager votre boss ?

Comment manager votre boss ?

Selon une enquête réalisée par CareerAddict fin 2019 auprès de 1000 employés, 79% démissionneraient à cause d’un mauvais chef, et 43% reconnaissent qu’ils reprendraient leur poste si leur manager était remplacé.

Vous aimez l’entreprise pour laquelle vous travaillez et les missions qui vous sont confiées, mais votre relation avec votre manager n’est pas au beau fixe ? Sachez qu’il est possible d’améliorer la situation avant de prendre la décision radicale de démissionner. Car, que vous le vouliez ou non, vous êtes autant responsable que lui/elle de l’état de votre relation. Alors plutôt que de vous plaindre, n’hésitez pas à prendre des initiatives pour améliorer les choses.

Voici quelques conseils pour manager votre manager et transformer votre relation.

Pourquoi manager son boss ?

Traduit en anglais par « managing up », l’expression « manager son boss » est plutôt rare et inhabituelle puisque c’est traditionnellement le chef qui manage ses équipes. Pourtant, cela semble logique lorsque l’on considère que pour faire leur travail efficacement, les collaborateurs ont besoin de ressources, d’informations, de conseils et de validation. Tous ces éléments venant de leur responsable qui détient le pouvoir de décision.

Ainsi, pour être productif et performant au travail, il est indispensable d’entretenir avec son chef une relation basée sur la compréhension et le respect mutuels. Manager son chef signifie travailler avec lui/elle afin d’obtenir les meilleurs résultats possibles pour vous, pour votre chef et pour l’entreprise.

Ce qu’attend votre manager de vous

Pour commencer, vous devez comprendre que votre manager est un collaborateur comme vous : il a des objectifs à atteindre et des résultats à fournir, et il a lui-même un chef à qui il doit rendre des comptes. Il subit donc des pressions et doit gérer des problèmes à son propre niveau.

Ainsi, pour faire son travail correctement, votre chef a besoin de différents éléments de votre part :

  • du respect et de l’honnêteté car personne n’aime travailler avec des hypocrites ;
  • des feedback et des suggestions d’amélioration afin d’améliorer le fonctionnement et les performances de l’équipe ainsi que les résultats obtenus ;
  • de la valeur, c’est-à-dire que vos compétences et votre rôle contribuent à apporter de la valeur à l’entreprise et permettent d’atteindre les objectifs stratégiques.

6 conseils pour manager votre boss

1. Sachez comment vous voulez être managé

Nous avons tous des attentes et des besoins différents concernant la façon dont nous souhaitons être managé. Certaines personnes ont besoin de recevoir des instructions précises alors que d’autres nécessitent plus d’autonomie pour être efficaces. Certains sont constamment en recherche de nouveaux défis à relever, d’autres préfèrent se cantonner à leurs tâches habituelles. Et vous, comment fonctionnez-vous ?

Identifiez ce que vous attendez d’une relation manager-managé et ce dont vous avez besoin pour être performant au travail.

2. Faites-lui un feedback constructif

Tout d’abord, sachez que votre manager n’est pas médium et qu’il ne peut pas deviner ce qui se passe dans votre tête. Il ne faut donc pas hésiter à lui communiquer vos attentes et à lui faire un retour positif et négatif sur sa façon de manager. Cependant, gardez à l’esprit que votre feedback doit être constructif et ne doit pas être ni une critique ni une attaque sur sa personne.

Préparez-vous et choisissez le bon moment (lors d’un rendez-vous formel et non pas entre deux portes). Dites-lui ce que vous appréciez dans son style de management, mais aussi ce que vous n’appréciez pas vraiment comme le manque d’autonomie, de confiance ou d’écoute. Donnez des exemples et des faits concrets pour illustrer votre propos.

3. Dites-lui ce que vous attendez

Pour communiquer à votre chef ce que vous attendez de lui, il est recommandé d’utiliser la communication non violente avec la méthode OSBD (observation, sentiment, besoin, demande).

  • Observation: décrivez la situation de manière objective, sans jugement.
  • Sentiments : exprimez ce que vous avez ressenti.
  • Besoins : exposez clairement votre besoin.
  • Demande: formulez une demande de façon simple, concrète et positive.

Exemple : « Hier, lorsque vous avez fait remarquer mon arrivée en retard devant toute l’équipe (observation), je me suis senti humilié et gêné (sentiments). J’ai besoin de savoir que vous me respectez pour me sentir bien dans cette équipe (besoin). A l’avenir, pourriez-vous éviter ce type de remarque en public et m’en parler en privé (demande) ? »

4. Faites votre travail

Avant de vouloir manager votre chef, assurez-vous que vous êtes irréprochable et que vous faites correctement votre travail. Soyez performant et impliquez-vous réellement dans vos tâches. Informez-le/la régulièrement de votre progression et évitez de venir le/la voir uniquement pour lui soumettre des problèmes. Soyez dynamique, proactif, et faites preuve d’initiatives en réfléchissant à de possibles solutions. Ce type de comportement ne pourra qu’être apprécié, et contribuera à améliorer vos relations.

5. Sachez dire non

En tant que salarié, vous n’êtes pas obligé d’accepter tous les tâches que votre manager vous confie, notamment si elles ne rentrent pas dans vos missions ou si leur impact sur le projet, l’équipe ou l’entreprise est négatif.

Identifiez clairement les missions qui font partie de votre poste et définissez vos limites, en restant toutefois flexible. Vous pouvez alors refuser les demandes excessives ou les missions qui ne rentrent pas du tout dans votre fonction. Cependant, veillez à formuler votre refus de façon constructive, en précisant que vous auriez besoin de ressources (humaines, matérielles et/ou financières) pour exécuter correctement cette tâche. Vous pouvez également faire une contre-proposition.

6. Osez lui dire merci

Vous appréciez lorsque votre supérieur hiérarchique reconnaît les efforts fournis et vous remercie de votre implication ? Au travail, la reconnaissance est un véritable facteur de motivation ainsi qu’un excellent moyen de nous indiquer que notre travail est apprécié.

Ainsi, lorsque votre manager fait quelque chose pour vous, pensez à le remercier. En plus de renforcer votre relation, c’est aussi un moyen de l’encourager à continuer ce type de comportement.

Pour conclure

Si les relations sont tendues entre votre manager et vous, c’est probablement parce que vous fonctionnez de façon différente. En prendre conscience est déjà un grand pas en avant. Tentez de définir ensemble un mode de fonctionnement qui vous convienne à tous les deux.

Enfin, suivez ces six conseils pour manager votre chef et tenter d’améliorer votre relation.