Gestion entreprise

Comment devenir une organisation agile et résiliente ?

Pour faire face aux différentes crises et à l’incertitude auxquelles une entreprise risque d’être confrontée durant son existence, celle-ci doit faire preuve d’agilité et de résilience. On ne parle pas ici de méthodologie agile, mais bien d’être capable de s’adapter à tous types de situation pour mieux rebondir et ainsi survivre en toutes circonstances.

L’impact de la crise sanitaire engendrée par le coronavirus a été terrible pour de nombreuses entreprises qui ont dû mettre la clé sous la porte. Pour les autres, il a fallu et il faut encore s’organiser, évoluer et transformer sa manière de travailler afin de respecter les directives gouvernementales, s’adapter aux nouveaux comportements des consommateurs et répondre à leurs nouveaux besoins tout en protégeant les salariés.

Qu’est-ce que l’adaptabilité et la résilience ?

L’adaptabilité désigne la capacité d’adaptation d’une personne, d’une chose ou d’une organisation face à une nouvelle situation, un nouvel environnement. Pour une entreprise, il s’agit de son aptitude à s’adapter, à faire preuve de souplesse, de flexibilité pour affronter une crise et y survivre en modifiant sa manière de travailler, les produits ou services proposés, sa structure, son organisation, ses processus, etc. En plus d’être un avantage concurrentiel, cette faculté est aujourd’hui indispensable pour la survie d’une entreprise face à l’incertitude ambiante.

La première définition de la résilience est la résistance d’un matériau aux chocs. Ce concept a été repris en psychologie où il désigne la capacité d’un individu à dépasser un traumatisme et à se reconstruire. Ce principe s’applique également aux organisations.

Dans son article « The quest for resilience » paru dans la Harvard Business Review en 2003, Gary Hamel, fondateur de Strategos, associe la résilience d’une entreprise à sa capacité à réinventer son activité.

En entreprise, on distingue trois types de résilience :

  • La résilience organisationnelle qui concerne la préparation de l’entreprise à faire face aux différentes crises (notamment grâce au PCA, PRA, etc.) et sa faculté à ne pas reproduire les erreurs passées.
  • La résilience collective qui correspond à la façon dont les équipes surmontent ensemble les différentes épreuves traversées.
  • La résilience individuelle qui se rapporte à la manière dont chaque salarié va percevoir et vivre individuellement la crise.

Découvrez 6 conseils pour transformer votre entreprise en une organisation agile et résiliente pour garantir sa survie et sa pérennité, quelles que soient les circonstances.

6 conseils pour devenir une entreprise adaptable et résiliente

1. Etre prêt à tout changer

Les entreprises adaptables et résilientes ne craignent pas le changement. Elles se focalisent sur les résultats et n’hésitent pas à innover et à transformer leur mode de fonctionnement, leurs processus et les règles pour rester performantes. Elles mettent en place un profond changement de culture tout en veillant à maintenir leurs valeurs fondamentales, leur image de marque et leur éthique.

2. Avoir des employés engagés

Une entreprise est adaptable et résiliente si ses salariés le sont. Et pour cela, vous devez vous assurer de l’engagement de vos employés envers votre entreprise. Des collaborateurs engagés ont un fort sentiment d’appartenance à l’équipe et à l’organisation. Ils sont motivés, n’hésitent pas à dépasser leurs limites et à fournir des efforts pour obtenir les résultats souhaités. Ils partagent les valeurs de l’entreprise, sont loyaux et participent activement aux différents événements de l’entreprise.

Il existe différents leviers pour favoriser l’engagement de vos employés comme la reconnaissance, la rémunération, la formation, le bien-être au travail, l’ambiance et les relations ou encore l’autonomie.

Des employés engagés seront plus productifs, mais surtout ils seront prêts à accepter les changements nécessaires pour affronter une situation délicate.

3. Privilégier la transparence et l’honnêteté

Cultiver la transparence au sein de votre entreprise permet à vos salariés de savoir où ils vont, ce qu’ils font et surtout, pourquoi ils le font. Donner du sens à leur travail est un autre levier essentiel pour encourager l’engagement de vos collaborateurs.

Mais au-delà de la transparence, l’honnêteté est un autre élément indispensable aux entreprises adaptables car elle suscite la confiance. Dire la vérité à vos employés lorsque la situation va mal est non seulement bien mieux que de leur mentir, mais surtout cela va leur permettre de comprendre la situation, d’accepter les décisions prises et de s’impliquer davantage pour réussir à sortir ensemble de la crise.

4. Avoir une bonne visibilité

Pour garantir l’agilité et la réactivité de votre organisation, vous devez avoir une visibilité à 360 degrés aussi bien sur ce qui se passe au sein de l’entreprise que sur les marchés (concurrence, tendances, etc.) et dans le monde (crises, pénurie de matières premières, etc.).

Vous devez continuellement surveiller l’état de vos projets et identifier les tendances de votre secteur afin de prendre des décisions plus rapides et proactives. Enfin, vous devez vous assurer que les décisions prises et les actions réalisées sont en parfait alignement avec les priorités et les orientations stratégiques globales de l’entreprise.

5. Savoir tirer profit de l’échec

Plutôt que de craindre l’échec, les entreprises agiles et résilientes savent qu’il est indispensable à la réussite et l’exploitent à leur avantage. Comme disait Cathy Reed, une patineuse artistique japonaise : « Les échecs servent de répétitions au succès. »

Afin d’améliorer constamment leurs performances et d’obtenir des résultats toujours meilleurs, les entreprises adaptables n’hésitent pas à expérimenter de nouvelles voies, de nouveaux moyens, et qu’importe si elles échouent. Plutôt que de revenir en arrière, elles continuent d’avancer en restant ouvertes à toutes les possibilités. Elles analysent objectivement leurs erreurs afin de comprendre ce qui a fonctionné et ce qui n’a pas fonctionné. C’est de cette façon qu’elles réussissent toujours ce qu’elles entreprennent.

6. Se former en gestion de crise

La vie d’une entreprise est faite d’incertitude, de risques, d’imprévus et de crises, qu’elles soient économiques, financières ou sanitaires. Sans pour autant se focaliser uniquement sur ce qui pourrait arriver de pire, il est important de développer vos compétences en gestion de crise afin d’éviter des conséquences désastreuses et ainsi assurer la pérennité de votre entreprise. Identification des risques, constitution d’une cellule de crise, définition d’un plan de réponse, élaboration d’une communication de crise, etc., gérer efficacement une situation complexe ne s’improvise pas.

Pour conclure

Le changement et l’incertitude sont les seuls éléments immuables dans le monde de l’entreprise. En acceptant cela, vous serez sur la bonne voie pour devenir une entreprise agile et résiliente.

New call-to-action