Gestion de projet

Comment savoir si la méthode agile convient à votre projet

Comment savoir si la méthode agile convient à votre projet

La méthode agile a été créée il y a près de vingt ans, mais depuis ces dernières années, elle est devenue de plus en plus populaire. Flexible, orientée sur la relation avec le client et offrant une grande visibilité, l’approche agile offre de nombreux avantages, ce qui fait qu’elle est souvent présentée comme LA meilleure façon de gérer ses projets.

Cependant, tous les projets et toutes les entreprises sont différents, et il n’existe pas une méthode miracle qui puisse fonctionner pour tous et toutes.

Vous vous demandez si la méthodologie agile est adaptée à votre projet ? Avant de vous lancer, voici quatre questions à vous poser pour savoir si cette méthode vous convient.

Rappel : qu’est-ce la méthode agile ?

En 2001, des experts du développement logiciel se réunissent et décident de mettre en commun leurs bonnes pratiques pour créer une méthode qui améliorera la réussite des projets informatiques dont le taux d’échec est très élevé, principalement à cause du décalage entre les attentes des clients et les solutions livrées. La méthode agile est née.

Il s’agit d’une approche flexible et adaptable qui favorise la collaboration et le dialogue avec le client, et qui prend en compte la possibilité que les besoins du client puissent évoluer. Elle fonctionne avec des cycles de développement courts appelés « sprints » qui permettent des ajustements rapides aux exigences du client ainsi qu’une amélioration continue dans la réalisation du projet. A la fin de chaque sprint, l’équipe réévalue les priorités du projet, effectue des tests, repère les erreurs et les éventuels problèmes, et intègre les retours du client. On répète le processus jusqu’à livrer un produit qui satisfasse pleinement les exigences du client.

Agile est-elle la meilleure méthode pour votre projet ?

Pour savoir si la méthode agile est la plus adaptée à votre projet, vous devez prendre en compte plusieurs éléments tels que la taille de votre équipe projet, la culture de l’entreprise ou encore le type de projet.

Pour vous aider, voici quatre questions à vous poser pour déterminer si vous devez utiliser la méthode agile ou non.

Quelle est la taille de votre équipe projet ?

Pour commencer, sachez que la méthode agile est plus adaptée aux équipes de petite taille, constituées de collaborateurs expérimentés qui travaillent ensemble dans les mêmes locaux à l’atteinte d’un objectif commun. Le fait de travailler ensemble physiquement facilite la collaboration.

Pour les projets nécessitant de grandes équipes parfois dispersées géographiquement, la méthode agile ne fonctionnera pas car elle demande une réactivité et une rapidité d’action qu’il est plus difficile à mettre en œuvre lorsque les collaborateurs ne sont pas sur les mêmes fuseaux horaires. Dans ce cas, privilégiez plutôt une méthode plus traditionnelle, de type waterfall.

Sur quels types de projet travaillez-vous ?

La méthode agile ne convient pas à tous les types de projet.

Du fait de sa souplesse et de sa réactivité, la méthode agile est parfaitement adaptée pour :

  • les projets urgents ou ayant des dates butoirs très serrées, ceux dont la rapidité est un critère de succès ;
  • les projets complexes comme la création d’un logiciel informatique ;
  • les nouveaux projets qui n’ont jamais été réalisés auparavant par l’équipe ;
  • les projets à risques ;
  • les projets flexibles dont les exigences peuvent changer à tout moment ;
  • les projets dont les contours ne sont pas clairement définis et qui nécessitent des échanges fréquents avec le client et les parties prenantes ;
  • les projets appartenant à un marché qui évolue rapidement.

Si votre équipe a l’habitude de travailler sur des projets fluctuants, et effectue régulièrement des modifications pour correspondre aux attentes du client ou aux évolutions du marché, alors la méthode agile est faite pour vous.

En revanche, si vous travaillez sur des projets dont l’objectif reste le même du début à la fin, dont les exigences sont clairement définies et qui nécessitent l’exécution d’une série de tâches dans un ordre précis, la méthode agile ne sera pas adaptée. Il sera alors préférable d’opter pour une méthodologie plus traditionnelle.

Votre entreprise favorise-t-elle la collaboration ?

La collaboration est la clé du succès de la méthode agile, notamment la collaboration entre l’équipe projet et le client. Pour cela, le partage de l’information entre tous les acteurs concernés par le projet est essentiel, tout comme la mise en commun des compétences, des savoir-faire et de l’expérience des membres de l’équipe afin d’accomplir un objectif commun. Un environnement collaboratif permet de développer la confiance et de responsabiliser les membres de l’équipe. Enfin, la communication est primordiale pour favoriser la collaboration.

Les organisations très hiérarchisées qui fonctionnent en silos ont souvent une culture qui n’encourage pas la collaboration et la communication. En effet, dans ce type d’organisation, il existe des barrières entre les différents services et les différents niveaux hiérarchiques qui ralentissent la communication et entravent la collaboration, empêchant la prise de décisions rapides.

L’approche agile ne convient pas à ce type d’organisations. Votre entreprise en fait-elle partie ? Si oui, découvrez comment décloisonner votre entreprise.

Le client est-il prêt à s’impliquer pleinement dans le projet ?

Le succès de la méthode agile tient de la collaboration entre le client et l’équipe projet. Pour cela, il est indispensable que le client ou un représentant soit disponible à tout moment pour échanger avec l’équipe, transmettre ses retours et valider les itérations au fur et à mesure. L’engagement constant du client va permettre à l’équipe projet de développer un produit qui correspondra pleinement à ses attentes.

Votre client a-t-il le temps et la volonté de s’investir entièrement dans le projet ? Si ce n’est pas le cas, la méthode agile n’est pas la bonne option.

Pour conclure

Grâce à ces quatre questions, vous allez pouvoir déterminer si la méthode agile convient pour gérer efficacement votre projet.

Notez que vous n’êtes pas obligé d’utiliser la méthode agile durant tout le déroulement de votre projet. Par exemple, il est tout à fait possible de combiner l’approche agile avec la méthodologie waterfall, et de créer votre propre méthode hybride en fonction du contexte.