Gestion de projet

Comment mettre en place un système de suivi des bugs ?

Comment mettre en place un système de suivi des bugs

Lorsque vous développez un site web, un nouveau logiciel ou une nouvelle application, le suivi et la gestion des bugs est une étape essentielle et incontournable. Car plus votre équipe est grande, plus le nombre d’applications et de logiciels augmente, et plus il devient difficile de suivre correctement les retours du client et des utilisateurs en cours de développement et /ou pendant les mises à jour.

Afin de garantir la livraison d’un produit de qualité et qui fonctionne parfaitement, et ainsi d’assurer la satisfaction du client et de l’utilisateur, il est indispensable d’utiliser un outil de suivi aussi performant que pratique pour repérer et traiter rapidement les erreurs et les dysfonctionnements.

 

New call-to-action

Pourquoi est-il important de suivre les bugs ?

La gestion des bugs est un aspect incontournable dans le développement de logiciels informatiques, mais pas seulement. En effet, quel que soit votre secteur d’activité et le projet sur lequel vous travaillez, il est impensable de ne pas traiter et résoudre les erreurs et les défauts qui peuvent nuire au bon fonctionnement du produit final et/ou gêner le client et les utilisateurs.

Voici 5 raisons pour lesquelles il est important de mettre en place un système de suivi des bugs.

  1. Vous vous assurez de la qualité de votre produit : en cherchant les erreurs et en les solutionnant, vous améliorez la qualité de votre produit, vous garantissez son bon fonctionnement et vous réduisez les risques de dysfonctionnement.
  2. Vous préservez la réputation de votre entreprise : en livrant des produits au fonctionnement irréprochable, votre entreprise acquiert une réputation honorable et vos clients n’hésitent pas à vous recommander. A l’inverse, une société qui fournit des produits ayant des défauts ou des bugs nécessitant d’être corrigés finit par avoir mauvaise réputation et par perdre des clients.
  3. Vous économisez du temps et de l’argent : en suivant régulièrement les erreurs et les bugs, et en les éliminant au fur et à mesure, vous évitez une accumulation de problèmes qui a besoin de plus de temps pour être résolue et qui mobilisera votre équipe plus longtemps que nécessaire.
  4. Vos clients sont satisfaits : en fournissant des produits de qualité que vous améliorez continuellement, vos clients seront satisfaits et ils n’hésiteront pas à recommander vos services. Et cela n’a pas de prix.
  5. Vous améliorez vos processus : la mise en place d’une méthode de suivi des bugs permet d’améliorer la qualité de vos produits, mais également la façon de travailler de vos collaborateurs. En effet, le suivi des bugs s’effectue aussi dans la manière de travailler, rendant vos processus plus efficaces et performants, et vos équipes plus productives.

5 conseils pour instaurer un système de suivi des bugs

Maintenant que vous avez pris conscience de l’intérêt d’un système de suivi des bugs, suivez ces conseils pour le mettre en place.

Privilégiez la simplicité

Lorsque vous mettez en place un système de suivi des bugs, il est essentiel que celui-ci soit le plus simple possible à utiliser. Si vous choisissez un outil avec des fonctionnalités complexes, soyez certain que vos collaborateurs ne l’utiliseront pas ou peu, et que chacun continuera de faire à sa façon, laissant ainsi passer des erreurs et des bugs. Car personne n’a le temps ni l’envie d’essayer de comprendre comment signaler un bug et le corriger.

Privilégiez donc un système simple à comprendre et facile à mettre en œuvre pour l’ensemble de vos collaborateurs.

Concentrez-vous sur la satisfaction du client

Au travail, il peut être difficile de savoir quelle(s) tâche(s) réaliser en premier : le développement d’une nouvelle fonctionnalité, la correction d’un dysfonctionnement, l’amélioration du produit, etc. De plus, chaque collaboration a son avis sur le sujet.

Pour éviter que les membres de votre équipe passent trop de temps à corriger les bugs plutôt qu’à développer de nouvelles fonctions, il est impératif de prioriser. Et pour savoir quoi prioriser, faites en sorte que votre système de gestion des bugs se concentre principalement sur l’amélioration de l’expérience client.

En mettant le client au centre de l’attention, vous et votre équipe saurez immédiatement quelles erreurs résoudre en priorité. N’hésitez pas à utiliser les retours du client et/ou des utilisateurs pour vous guider.

Définissez un processus standard

Afin de gérer efficacement tous les bugs et les erreurs auxquels vous et votre équipe êtes confrontés, il est indispensable de mettre en place un processus standard que tous les membres de votre équipe devront suivre.

Voici un exemple.

  1. Un collaborateur identifie un bug.
  2. Il le signale en l’entrant dans le système de suivi.
  3. Le bug est assigné à un développeur qui se charge de le résoudre.
  4. Un autre développeur est chargé de tester la fonctionnalité afin de s’assurer que le bug a disparu.
  5. Le bug est considéré comme résolu et il est archivé.

Tout au long de son parcours dans le système de suivi, le bug se voit attribuer une personne responsable de sa résolution et un statut qui permet de maintenir l’équipe informée de son évolution. Exemples de statuts : détecté, en cours de traitement, test en cours, en attente, résolu, etc.

Mettez en place un système de notification

Pour garantir l’efficacité de votre système de suivi des bugs, pensez à mettre en place un système de notification afin que les personnes concernées reçoivent un email dès qu’un bug change de statut. Ainsi, les bonnes personnes seront automatiquement prévenues de l’évolution de la situation.

Tester et améliorer

Rares sont les systèmes ou processus qui sont parfaits dès le départ. De la même façon que vous testez chaque nouvelle fonctionnalité de votre logiciel avant de les intégrer, vous devez tester votre système de suivi de bugs et l’améliorer au fur et à mesure des remarques et des idées de vos collaborateurs. Ainsi, vous finirez par obtenir un outil performant qui fonctionne parfaitement pour toute votre entreprise.

Conclusion

Lorsque l’on développe un site Internet, une application ou un logiciel, le suivi et le traitement des dysfonctionnements est souvent l’une des activités les plus longues et chronophages. En suivant ces conseils, vous mettrez en place un système de suivi des bugs efficace qui fera gagner du temps à toute l’équipe.

Maintenant que vous avez toutes les clés en main, il ne vous reste plus qu’à commencer ! Pour vous aider, vous pouvez vous appuyer sur ce modèle, réalisé grâce à l’outil de gestion des tâches sur la plateforme Wimi.

Comment mettre en place un système de suivi des bugs

New call-to-action