Prise de Décision

Faut-il continuer ou abandonner ce projet ? Quel candidat choisir pour intégrer votre équipe ? Devez-vous organiser cette réunion le matin ou l’après-midi ? A quel fournisseur faire confiance pour cette tâche ? Au travail, la prise de décisions fait partie de nos tâches quotidiennes et ce, quel que soit le poste que l’on occupe.

Prendre une décision, c’est faire un choix qui nous emmène vers l’inconnu. On ne sait pas si la décision que l’on va prendre est la bonne et quelles en seront les conséquences. C’est pour cela qu’il n’est pas toujours facile de trancher et que certains choix sont plus difficiles à faire que d’autres. Une mauvaise décision peut avoir des conséquences néfastes sur votre projet, votre entreprise, voire sur votre carrière. Pourtant, la prise de décision est inévitable pour avancer et atteindre vos objectifs.

Voici 6 astuces pour vous aider à prendre une décision.

1. Gardez vos objectifs en vue

Satisfaire le client, finir le projet dans les temps, augmenter le chiffre d’affaires, accroître la visibilité de l’entreprise, etc., chaque choix que vous faites doit vous permettre d’atteindre vos objectifs. Ainsi, avant de prendre une décision, vous devez vous assurer que vous allez progresser dans le bon sens. Pour cela, vous devez connaître la direction dans laquelle vous vous dirigez, d’où la nécessité de connaître vos objectifs et de ne pas les perdre de vue.

2. Pesez le pour et le contre

Vous avez un peu de temps pour prendre votre décision ? Mettez ce temps à profit pour identifier toutes les solutions envisageables pour résoudre votre problème. Cela inclut les solutions faciles comme les plus difficiles ou les plus coûteuses à mettre en place.

Ensuite, pour chacune de ces solutions, listez les avantages, les inconvénients et les difficultés de mise en œuvre. Pour terminer, établissez les conséquences qu’auront chacune de ces décisions sur le projet, votre équipe, la satisfaction du client et l’entreprise.

Une décision ne se prend pas à la légère et chaque décision doit être soigneusement analysée selon le contexte. Surtout, il est essentiel de prendre en compte et d’anticiper les répercussions possibles sur tous les aspects de votre projet. Avec cette technique, vous avez toutes les données en main pour prendre la meilleure décision possible.

3. Faites confiance à votre intuition

On n’a pas toujours le temps de peser le pour et le contre avant de prendre une décision. Alors lorsque vous devez faire un choix rapidement ou dans l’urgence, être à l’écoute de votre corps et de vos émotions peut constituer une aide importante. L’intuition est un outil puissant et précieux qu’on a tendance à oublier. C’est dommage car nous cherchons parfois des réponses que nous connaissons déjà au fond de nous.

Notre corps et nos émotions se révèlent souvent être de bons indicateurs des décisions que l’on doit prendre. Si, au moment de prendre une décision, vous hésitez, vous êtes triste, mal à l’aise, nerveux, en colère ou effrayé, il semblerait que cette décision ne soit pas la bonne. A l’inverse, si vous vous sentez enthousiaste, excité, serein ou en état de bien-être général, n’hésitez plus.

Les signaux corporels qui accompagnent les émotions sont un autre élément à prendre en compte lors de la prise de décision. Par exemple, une douleur physique, une tension musculaire, un mal de tête ou de ventre, le rythme cardiaque qui s’accélère ou des frissons sont autant d’indicateurs qui ne doivent pas vous laisser indifférent au moment de faire un choix.

4. Consultez votre équipe

En tant que chef de projet ou manager, vous travaillez avec une équipe de collaborateurs compétents et expérimentés. Ainsi, lorsque vous êtes confronté à un choix délicat ou à une décision majeure, n’hésitez pas à faire appel à leur expérience et à leur expertise pour vous aider.

Rassemblez votre équipe et demandez-leur ce qu’ils pensent de la situation et quels sont leurs conseils pour une issue favorable. Non seulement vos collaborateurs verront le problème sous un angle différent du vôtre, mais ils vous suggéreront certainement des idées et des solutions auxquelles vous n’aviez pas pensé. Clôturez ces échanges en prenant une décision commune. De plus, cette technique permet d’impliquer votre équipe et de lui montrer que vous avez confiance en elle.

Parce que l’union fait la force, vous prendrez forcément une meilleure décision en étant bien entouré et conseillé plutôt qu’en restant seul. Vous pouvez également solliciter votre responsable ou des chefs de projet plus expérimentés pour vous aider à prendre une décision difficile.

5. Prévoyez un plan B

Vous vous êtes trompé et vous avez fait le mauvais choix. Rassurez-vous, tout le monde fait des erreurs. C’est ainsi que l’on apprend. Cependant, là où vous ferez la différence, c’est en assumant votre choix, en sachant rebondir et en ayant recours à un plan B.

Ainsi, en cas de décision délicate, prévoyez une solution de secours que vous pourrez rapidement mettre en place pour éviter toute catastrophe. En plus de sauver la situation, vous serez admiré pour votre perspicacité et votre efficacité.

6. Sachez qu’aucune décision n’est irréversible

Connaissez-vous le secret de Richard Branson et Jeff Bezos pour prendre des décisions ? Ils pratiquent la méthode du two-way door decisions, autrement dit des décisions réversibles.

Dans un article de blog, Richard Branson affirme que « la plupart des décisions que nous prenons ne sont pas nécessairement définitives, ce sont des décisions réversibles. Même si elles semblent irrévocables, en réalité il est possible de faire marche arrière. Vous pouvez franchir la porte, voir comment vous vous sentez et revenir de l’autre côté si cela ne fonctionne pas. Pour une entreprise qui tente d’être innovante, ses dirigeants doivent prendre un maximum de décisions réversibles. »

N’ayez donc pas peur revenir en arrière lorsque vous avez fait un choix qui s’avère être infructueux dans le temps.

Pour résumer

« Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j’apprends. » Nelson Mandela

Cette citation de Nelson Mandela résume l’état d’esprit dans lequel vous devez être lorsque vous prenez une décision. Quel que soit votre choix, concentrez-vous sur l’aspect positif, cela rendra la prise de décision plus facile. Et surtout, retenez qu’aucune décision n’est irréversible.

Bonus : vous avez des difficultés à résoudre un problème ? Découvrez deux méthodes de résolution de problème à connaître absolument.

New call-to-action